Horreur : abandonnés dans un zoo délaissé, les animaux deviennent fous

En 2010, un milliardaire a construit un zoo dans la ville arménienne de Gyumri. Mais des problèmes financiers l’ont conduit à abandonner le parc. Comme il ne voulait pas que les animaux soient piqués, ils les a tout simplement laissés dans leurs cages, en attendant qu’ils meurent !

Trois lionnes, deux ours et deux cochons d’Inde se sont retrouvés totalement délaissés. Depuis des mois, ils vivent dans des conditions déplorables, comme le relate l’organisation internationale de sauvetage des animaux. Sans rien boire ni manger et enfermés dans des cages sales où ils peuvent à peine bouger, ces animaux ont fini par être atteints de folie. Les photos parlent d’elles-mêmes.

Twitter

La lionne Mary passe ses journées à se cogner la tête contre les barreaux de sa cage. On voit clairement les cicatrices sur son front. Ses petits tournent en rond dans leur cage en métal. Ils essaient désespérément de faire un trou dans le mur en béton dans l’espoir de sortir de cet enfer.

Twitter

Twitter

Twitter

Les ours ne sont pas en reste non plus. Leur fourrure sale et emmêlée témoigne de la négligence des hommes. Ils passent leur temps à faire des allers-retours dans leur cage minuscule.

Twitter

Twitter

Le propriétaire du parc était un milliardaire qui a fait sa fortune grâce au pétrole. Il voulait un zoo pour faire des “soirées jungle”. Des reporters arméniens affirment qu’il s’agit de Stepan Vardanyan. Depuis qu’il a laissé le zoo et ses pensionnaires à l’abandon, un vieux couple représente désormais la seule lueur d’espoir pour ces animaux : Hovhammes et Alvina Madoyan.

Twitter

Hovhammes se souvient : “Ma femme et moi sommes passés près du zoo abandonné lorsque nous avons entendu des cris horribles. La lionne n’avait pas bu depuis tellement longtemps que sa bave formait déjà de la mousse.

Les deux retraités ont déjà peu de moyens pour vivre correctement. Mais ils ne veulent pas laisser les animaux dans cet état. Depuis, ils vouent leur vie aux pensionnaires du zoo. Ils se sont installés dans une cabane à proximité et nourrissent les animaux avec ce qu’ils peuvent se permettre d’acheter.

Malgré leurs efforts, ils sont désemparés de voir que les animaux deviennent lentement psychotiques. “Ils sont seuls et tristes. Il est clair que cet ennui insupportable les rend complètement fous.” Mais tout espoir n’est pas perdu. 

Twitter

L’organisation de protection des animaux a récemment entendu parler de ce zoo effroyable et tente par tous les moyens de trouver un nouveau foyer prêt à accepter les animaux. Ils réfléchissent même à une éventuelle remise en liberté. Certes, les pensionnaires du zoo sont encore faibles et il faudra du temps pour qu’ils reprennent des forces, mais c’est déjà un début. 

Malheureusement, les sanctions sont rares en Arménie dans de telles situations, c’est pourquoi l’organisation de protection des animaux veut faire changer la loi pour punir les responsables. Espérons que les animaux de Gyumri puissent échapper à leur destin tragique et qu’ils retrouvent la joie de vivre ! 

Commentaires

Également féroce