Scandaleux : la passagère d'un avion insulte une fillette épileptique

Nicola Colenso, son mari Rick et leurs quatre enfants sont originaires de Manchester aux Etats-Unis. En rentrant chez eux par avion, après des vacances en famille à Ibiza, un incident éclate pendant le vol. Yasmin, leur fille de huit ans, fait une crise d’épilepsie. 

Facebook /Nicola Colenso

En vérité, Yasmin souffre du syndrome de Sturges-Weber, une maladie congénitale qui touche la peau et le système nerveux. Pendant ce vol de deux heures, elle est entrée en pleine crise de convulsions alors que cela n’était plus arrivé depuis un moment. 

L’épilepsie se traduit souvent par des pertes de contrôle impressionnantes, pendant lesquelles le malade s’effondre et a des soubresauts musculaires. 

Les parents de Yasmin essayent donc désespérément de calmer leur fille, qui gémit et crie. La passagère assise devant se retourne alors, et leur lance, très agressive :  Faites taire ce gosse ! J’en peux plus de ce bruit !” .

Loading Facebook Post...

Le papa tente donc de lui expliquer ce qu’il se passe, mais la passagère ne veut rien entendre et lui crie que sa fille l’empêche de dormir. Les parents essayent de garder leur calme. C’est alors qu’au sommet de sa rage, la dame traite le père d'“enfoiré” devant ses enfants, ce qui déclenche une colère sourde chez Nicola, la maman. 

Facebook /Nicola Colenso

Ils ne relèvent pas et laissent passer la suite du vol sans rien dire. Mais touchée au fond d’elle-même par l’incroyable manque de compréhension de cette femme, Nicola décide le lendemain de poster une lettre ouverte sur Facebook à son intention. 

Elle y raconte la scène, précisant en douceur que les invectives qu’elle lançait “ne nous ont aidés en rien à calmer l’anxiété de notre fille”. Et elle ajoute avec un brin de sarcasme : 

J’espère que les réseaux sociaux aideront à vous retrouver afin que vous sachiez que notre petite fille de 8 ans a fini à l’hôpital, transportée en ambulance pendant la nuit, et qu'elle est tombée gravement malade. Mais peut-être finalement que vous, vous avez passé une bonne nuit ?”

Facebook /Nicola Colenso

La petite Yasmin n’avait pas été transportée à l’hôpital depuis 2013. À l’époque, elle avait subi une chirurgie au cerveau pendant neuf heures parce qu’elle faisait près de 200 micro-crises épileptiques par jour !

Sur Facebook, le message à été partagé plus de 115 000 fois et à reçu presque 4000 commentaires de gens outrés par le comportement de la passagère. 

L'épilepsie est une maladie neurologique (et non psychologique) qui touche 50 à 60 millions de personnes dans le monde, face à laquelle il est dur de savoir comment réagir. Les crises sont souvent impressionnantes mais devraient susciter des réactions d’aide, et non de violence verbale comme ici. Bravo à cette maman qui a su rester digne et calme, pour le bien de son enfant ! Aujourd'hui, la petite Yasmin va mieux, et peut continuer à aller à l'école tous les jours sans problèmes. 

Commentaires

Également féroce