Un volontaire pour une transplantation de tête se marie et devient papa

Valery Spiridonov n'a pas eu un départ facile dans la vie. Le Russe de 33 ans est né avec une atrophie musculaire spinale, ce qui signifie que les cellules nerveuses motrices de sa moelle épinière sont insuffisamment développées ou même régressent. Valery, dont le corps entier est marqué par une atrophie musculaire, ne peut pas s'asseoir tout seul et a besoin d'un fauteuil roulant spécial pour se déplacer.

Malgré son grave handicap, il a su tirer le meilleur parti de sa vie et suivre ses passions. Valery a obtenu un diplôme en informatique à l'Université d'État de Vladimir et est devenu programmeur informatique. Il a toujours été socialement actif et a atteint un âge remarquable compte tenu de sa maladie :

"J'ai maintenant plus de 30 ans, bien que les personnes atteintes de cette maladie n'atteignent presque jamais 20 ans", explique Valery.

Face à une mort imminente, Valery s'est porté volontaire fin 2015 pour la première transplantation de tête au monde que le chirurgien italien Dr Sergio Canavero avait annoncé la même année. L'annonce de son projet a fait sensation.

Valery était conscient des risques, mais il a déclaré qu'il n'avait de toute façon guère le choix car sa santé ne s'améliorerait pas. Il voulait prendre toutes les risques qui pourraient lui permettre de guérir sa maladie.

Cependant, au début de 2018, le Dr Canavero a soudainement annoncé qu'un volontaire chinois prendrait la place de Valery. On ne sait pas exactement d'où vient ce changement d'avis. Cependant, on soupçonne qu'il est lié aux activités de recherche du Dr Canavero en Chine.

Bien que Valery ait placé de grands espoirs dans cette opération, il n'est pas trop déçu : "Je me sens très soulagé, comme si on m'avait enlevé beaucoup de poids des épaules. Je n'ai jamais voulu être le premier par vanité". En outre, sa vie a pris un très beau tournant entre-temps : Valery est devenu un mari et un père !

Avec Anastasia Panfilova, diplômée d'un master en technologie chimique, également originaire de Vladimir, Valery a un fils qui, malgré sa maladie, est en bonne santé. "Nous vivions dans la même ville et avions beaucoup travaillé ensemble. Il est vite devenu évident que l'alchimie entre nous était parfaite", explique Valery.

Le couple s'est marié à Moscou et vit actuellement en Floride (États-Unis), où l'homme de 33 ans étudie à l'université d'État de Floride à Gainesville.

Espérons que Valery passera encore autant de temps que possible avec sa jeune famille. Peut-être que dans un avenir pas trop lointain, une méthode de traitement alternative qui permettra d'atténuer les conséquences de sa grave maladie sera découverte. Ce serait une délivrance pour le jeune père de famille.

Images de couverture : ©Twitter/CanalRTU ©Facebook/Anastasia Panfilova

Commentaires

Également féroce