Une indigène élève des animaux sauvages et leur donne le sein

Dans les profondeurs de la jungle amazonienne, avec son vaste réseau d'affluents du fleuve, il existe d'innombrables régions non explorées. Il n'est d'ailleurs pas rare que des scientifiques découvrent de nouvelles espèces d'animaux et de plantes. Parfois, il leur arrive de tomber sur des tribus indigènes qui n'ont jamais eu ou à peine de contacts avec le monde extérieur. Les Awa Guaja en sont l'exemple type.

Youtube/Gossip Clanka

Les liens des personnes au sein de la tribu sont extrêmement puissants et leur rapport à la nature est très particulier. Si particulier qu'il peut parfois mener à des pratiques plutôt étranges: les femmes de la tribu donne le sein aux animaux dont elles s'occupent ! C'est la première fois que des anthropologue observent un tel comportement.

Pour les Awa, les humains et les animaux appartiennent à la même famille et jouissent d'une relation symbiotique nécessaire à leur bonheur. En échange de leur protection et de nourriture, les animaux ont pour mission d'aider les homme à attraper les fruits dans les arbres et casser les noix.

Youtube/Gossip Clanka

Cette tribu vit dans la partie orientale du Brésil et est complètement isolée du monde extérieur à cause de sa situation géographique. En effet, la ville occidentale la plus proche se trouve à des milliers de kilomètres de chez eux.

À cause des plantations illégales et des braconniers, les tribus indigènes d'Amazonie ont presque toutes été éradiquées. Avant, on dénombrait des dizaines de milliers de personnes vivant dans la forêt vierge et aujourd'hui elles ne seraient plus que 300.

Youtube/Gossip Clanka

Pour un étranger, cette relation très intime avec la nature peut être difficile à comprendre, mais pour les Awa, ça n'a rien de surprenant. Néanmoins, personne n'est en mesure de dire si cette tradition se perpétuera. L'existence de la tribu est en péril car leur espace de vie est menacé par les industriels. On peut comprendre leur relation fusionnelle avec les animaux et la nature, car ils vivent et ont toujours vécu entourés de faune et de flore.

Les Awa racontent leur histoire dans leur propre langue (avec les sous-titres en anglais) dans cette vidéo :

C'est impressionnant de voir à quel point les cultures isolées arrivent à s'adapter à leur environnement et développent ainsi des us et coutumes uniques. En espérant que le gouvernement brésilien fasse tout ce qui est en son possible pour protéger au mieux les tribus d'Amazonie afin qu'elles puissent continuer à vivre dans leur habitat naturel sans être dérangées par le bruit, la pollution et l'encombrement des jungles de béton.

Commentaires

Également féroce