Stealthing : des hommes retirent le préservatif sans rien dire

De temps en temps, on entend parler de nouvelles tendances sexuelles qui sortent un peu de l'ordinaire, mais rien de bien méchant. Or la dernière en date est, contre toute attente, non seulement très dangereuse, mais également illégale ! Elle s'appelle le "stealthing" (traduction : passer en mode furtif) et consiste à retirer discrètement le préservatif lors d'un acte sexuel à l'insu de son ou sa partenaire. Cette pratique engendre ainsi un risque de grossesse et pire encore, la transmission de maladies sexuellement transmissibles comme le chlamydia, la syphilis ou le VIH. Cette tendance tordue affecte autant les femmes que les homosexuels.

Waiting...

Un tribunal suisse a décrété que le stealthing pouvait être associé à une forme de viol et a récemment reconnu coupable un homme de 47 ans ayant retiré son préservatif sans le consentement de sa partenaire. Cette décision est approuvée par une étude publiée dans le  Columbia Journal of Gender and Law selon laquelle le retrait ou la dégradation intentionnelle d'un préservatif représente non seulement un risque pour la santé, mais est également "une grave violation de la dignité et de la liberté" des victimes.

_MG_8893 copy

D'un autre côté, beaucoup d'hommes ne comprennent pas en quoi cela pose un problème et certains vont même jusqu'à revendiquer le "stealthing" comme étant leur droit. Les recherches ont montré qu'il existait des groupes Internet promouvant cette tendance extrêmement dangereuse. Les hommes inscrits y échangent des astuces pour retirer le préservatif sans que leur partenaire ne s'en rende compte.

Condom

Les victimes de "stealthing" doivent faire face à l'angoisse provoquée par un acte sexuel non protégé et peuvent parfois ressentir de la honte. Elles se sentent naturellement trahies parce qu'elles ont accordé leur confiance et partagé leur intimité avec une personne qui a commis l'irréparable.

gpointstudio/ shutterstock

Le "Stealthing" est une pratique extrêmement dangereuse qui peut avoir des conséquences dramatiques sur les victimes. Or, cette pratique peut être très difficile à prouver au cours d'un procès, ce qui renforce encore ce sentiment d'injustice ressenti par les victimes.

Afin d'éviter au maximum d'être victime d'une telle pratique, n'hésitez pas à inspecter vous-même le préservatif avant de le donner à votre partenaire. Restez attentif pendant l'acte, cela diminue les risques, même s'il n'existe pas de risque 0. On ne peut être qu'horrifié par ce genre de tendance, on dirait bien que le chemin est encore long avant de faire comprendre à toutes les personnes qui font partie de ce monde ce qu'est le consentement !

Source:

erdbeerloungewelt 

Commentaires

Également féroce