Une femme enceinte de jumeaux accouche de quadruplés

Samantha Weng est aux anges lorsqu'elle apprend qu'elle est enceinte juste un mois après son mariage. Originaire de Taïwan et résidente des États-Unis, la jeune femme est impatiente de devenir maman, mais elle est loin d'imaginer ce qui l'attend vraiment.

Lors de la première échographie, le médecin ne voit pas l'embryon sur l'écran et dit alors à Samantha qu'elle fait sûrement une grossesse extra-utérine (le bébé se développe dans la trompe et non l'utérus) et lui conseille d'interrompre la grossesse. Ayant l'espoir que ce ne soit pas le cas, elle décide d'attendre deux semaines supplémentaires avant de prendre une décision. Lors de l'échographie suivante, le médecin lui annonce qu'elle attend non pas un, mais deux enfants, des jumeaux.

YouTube/我の四千金

Samantha a donc bien fait d'attendre. Elle et son mari sont plus qu'heureux. Ils décident de changer de médecin et se rendent chez un autre quelques semaines plus tard pour une nouvelle échographie. Là, c'est le choc ! Avant l'examen, ils disent au médecin qu'ils attendent des jumeaux. Celui-ci fixe l'écran de longues minutes en silence puis sort pour discuter avec des collègues. Lorsqu'il réintègre la pièce accompagné de ses collègues, le médecin leur dit : "Vous n'attendez pas des jumeaux, mais des triplés !"

Samantha se souvient s'être sentie à la fois heureuse et apeurée. Sa grossesse étant maintenant considérée comme une grossesse à risque, Samantha est transférée à l'hôpital pour enfants Lucile Packard.

YouTube/我の四千金

Là-bas, le médecin souhaite faire une nouvelle échographie et là, c'est à nouveau le choc : "attendez, mais j'en vois un quatrième !"

C'est à ce moment-là que l'angoisse saisit Samantha. Pourquoi les bébés se montrent-ils seulement les uns après les autres ? Le médecin recommande vivement aux parents d'avoir recours à une interruption sélective de grossesse et les parents de Samantha le lui conseillent également, disant que "donner naissance a quatre enfants est trop risqué. Vous êtes encore jeunes, vous aurez tout le temps d'agrandir la famille. Tu veux vraiment risquer vos vies ?"

Le médecin dit à Samantha : "vous devez faire une interruption sélective, c'est trop là !" Des mots qui laissent la future maman complètement anéantie.

On lui recommande d'extraire un placenta auquel deux des embryons sont rattachés afin que les deux autres nourrissons attaché chacun à un placenta puissent vivre. Mais au final, la maman refuse d'abandonner deux de ses enfants : "Peu importe lequel c'est, ce n'est pas juste. Je veux qu'ils aient tous une chance de vivre !" Avec quatre foetus rattachés à trois placentas, elle s'accroche comme elle peut. Pendant un mois entier, elle reste hospitalisée.

YouTube/我の四千金

 

YouTube/我の四千金

Le 21 octobre 2010, les quadruplés voient le jour prématurément à la 26e semaine, par césarienne. Alors que la plupart des mamans ont la chance de prendre leurs enfants dans les bras et se languissent de rentrer à la maison avec eux, Samantha cherche seulement à savoir si ces derniers respirent correctement. La route est encore longue pour les enfants et rien n'est encore sûr quant à ce que les attend.

Samantha et son mari nomment leurs filles Audrey, Emma, Natalie et Isabelle. Après des semaines passées en unité de soins intensifs, les bébés finissent par tous être assez en forme pour rentrer à la maison.

Le plus dur commence alors pour les parents : en tout, les petites ont besoin de 40 couches par jour et Samantha a l'impression de passer son temps à allaiter ses enfants, jour et nuit. La maman ne sait plus ce que "se reposer" signifie.

Quand les personnes voient ces quatre jolies fillettes, ils ne s'imaginent pas le travail que cela représente pour les parents. À cause de leur naissance prématurée, les fillettes sont très petites et souffrent du syndrome d'apnées hypopnées obstructives du sommeil et d'un trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité. En d'autres termes, elles ont des problèmes pour dormir, manger, respirer et écouter.

À chaque fois qu'elle s'imagine la gêne de ses filles, Samantha se sent coupable de ne pas les avoir fait naître en parfaite santé. Selon les conseils des médecins, le couple a essayé la rééducation verbale, une opération des amygdales et plusieurs autres traitements pour apaiser et soulager les quadruplés.

Regardez la vidéo suivante (en anglais) pour un petit aperçu de la vie de la famille :

La grossesse, l'accouchement et l'éducation de quadruplés est un véritable challenge pour ce couple. Samantha et Jordan savent d'ores et déjà que l'avenir leur réserve bien des surprises, bonnes comme mauvaises, et de nombreux défis, mais l'amour qu'ils portent à leurs enfants est plus fort que tout. Et même quand le doute s'installe, il leur suffit d'entendre leur rire et de les regarder pour se rappeler que tous les efforts en valent vraiment la peine !

Commentaires

Également féroce