Une mère découvre 25 traces de morsures sur sa fille après la crèche

C’est un jour comme un autre où Alice va chercher sa petite fille, Rosalynn, à la crèche après le travail. Lorsqu'elles arrivent à la maison, Alice veut changer sa fille de 15 mois. D’habitude calme et joyeuse, Rosalynn se comporte aujourd’hui différemment.

La fillette est complètement hors d'elle et réagit avec beaucoup de colère lorsque sa mère la touche. Quand Alice enlève le T-shirt de sa fille, elle est frappée de plein fouet.

Rosalynn, la petite fille de 15 mois d'Alice Bryant YouTube/Inside Edition

Le corps de sa fille est recouvert de traces de morsures. Alice en compte 25 en tout et rentre dans une colère noire avant de fondre en larmes à la vue de son enfant.

“Mon estomac s'est retourné tout d'un coup. J'étais à la fois en colère et effondrée. Au début, je ne voulais pas y croire. S'agissait-il vraiment de marques de morsure ? Je n'arrivais plus à réfléchir et je me suis mise à pleurer.”

“Personne ne m'en a informé lorsque je suis allée la chercher (Rosalynn). Je trouve ça très alarmant”, raconte la maman dans une interview.

En rentrant de la crèche, la maman de Rosalynn découvre 25 morsures recouvrant le dos de sa petite filleYouTube/Inside Edition

Alice se rend alors à la police pour porter plainte contre la crèche, car même si les morsures, selon la police, sont celles d'un autre enfant et non d'un adulte, le calvaire de la petite Rosalynn, sous la supervision des éducateurs, n’a pas pu passer inaperçu.

“Comme personne n'est intervenu, soit les enfants ont été laissés seuls, soit les éducateurs ont délibérément ignoré les cris de Rosalynn. Je ne sais pas. Mais infliger autant de morsures a dû prendre un certain temps, et ma fille a dû crier.”

En rentrant de la crèche, la maman de Rosalynn découvre 25 morsures recouvrant le dos de sa petite filleYouTube/Inside Edition

Voici un reportage (en anglais) réalisé sur l’histoire de la petite Rosalynn :

L'enquête de police dans cette affaire est toujours en cours, de sorte qu'aucun des responsables n'a encore commenté les allégations. Mais quel que soit le résultat de l'enquête, en fin de compte : on ne peut qu'espérer que la petite Rosalynn ne sera pas blessée de façon permanente par les tortures qu'elle a subies.

Source:

Mirror

Commentaires

Également féroce