Vidéo : un renard de Tchernobyl étonne les journalistes par la façon dont il mange

Près de 33 ans ont passé depuis la catastrophe de Tchernobyl. L'accident survenu à la centrale nucléaire près de la ville ukrainienne de Prypiat est entré dans l'histoire comme l'une des plus grandes catastrophes nucléaires. Même si l'incident s'est produit il y a plus de trois décennies, une zone dans un rayon de 30 km autour du réacteur endommagé est toujours réglementée.

YouTube/ Radio Free Europe/Radio Liberty

Bien que les humains ne soient généralement pas autorisés à entrer dans cette zone restreinte, le monde animal n'est pas très préoccupé par cette interdiction. La partie biélorusse de la zone réglementée en particulier est devenue un véritable paradis pour les animaux. Les élans, les castors, les loups et les renards errent dans le no man's land, sans être gênés par les humains.

YouTube/ Radio Free Europe/Radio Liberty

Au vu de cette biodiversité, il n'est pas surprenant que des reporters ukrainiens, ayant une permission spéciale, aient rencontré un renard lors d'une visite de la zone. Cependant, le comportement étrange de l'animal a tellement étonné les journalistes qu'ils l'ont filmé.

YouTube/ Radio Free Europe/Radio Liberty

Le renard était visiblement émacié et affamé. Sans timidité, il a couru vers les journalistes. Par pitié pour l'animal affamé, les journalistes lui ont préparé quelques provisions. La vidéo suivante montre ce que le renard rusé a fait en réponse :

Après une courte hésitation, le renard a pris des tranches de pain et de viande. Il empilait si habilement la nourriture dans sa bouche qu'on aurait dit qu'il se faisait un sandwich. Les journalistes sont restés sans voix.

YouTube/ Radio Free Europe/Radio Liberty

Avec son festin soigneusement empilé dans sa bouche, Maître Renard a disparu à nouveau dans la forêt. Tel un chenapan. Non seulement ses bienfaiteurs ont été étonnés par son comportement inhabituel, mais l’animal rusé a également fait sensation sur Internet. Plus de 400 000 personnes ont déjà regardé la vidéo des reporters ukrainiens sur YouTube.

Commentaires

Également féroce