Une pluie d'araignées s'abat sur une ville australienne

L'Australie a la réputation d'abriter les animaux les plus dangereux du monde. Si vous avez peur de tout ce qui est araignées, serpents et crocodiles, vous devez absolument éviter la ville de Goulbourn, dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud. Après de fortes inondations, un phénomène s'y est produit en mai 2014 qui fait froid dans le dos.

Un matin, les habitants de Goulbourn ont constaté que toute la ville était recouverte d'une couche blanche. Au début, certains pensaient qu'il avait neigé ou gelé pendant la nuit. Mais quand ils ont compris ce qu'était vraiment cette "neige", ils ont eu peur.

La couche blanche qui s'était déposée sur les arbres, les bancs et les pylônes électriques n'était pas faite de cristaux de glace, mais de toiles d'araignée. Certains l'ont compris en rentrant directement en contact avec les toiles, par accident. Ces dernières grouillaient de petites araignées Mais l'horreur ne s'arrête pas là : les animaux rampants semblaient pleuvoir du ciel et tomber dans leurs cheveux et leur barbe. Un cauchemar pour les arachnophobes !

Un habitant de la ville a écrit sur Facebook : "Quelqu'un d'autre voit ces "cheveux d'ange" et ces millions d'araignées qui pleuvent du ciel en ce moment ? Je suis à 10 minutes du centre-ville et on distingue clairement des centaines de petites araignées flottant dans les airs avec leurs toiles et ma maison en est couverte. Que quelqu'un appelle un scientifique !"

L'explication de cet événement étrange n'a pas tardé à venir. En fait, l'invasion des araignées est un phénomène naturel, également connu sous le nom de "ballooning". Les araignées grimpent aux arbres ou sur d'autres objets élevés et tissent leurs toiles de façon à ce que le vent puisse les emporter à la manière d'un parachute.

Selon les scientifiques, la raison de cette prolifération était probablement dû aux inondations qui ont eu lieu cette année-là. Les inondations et les mauvaises conditions météorologiques avaient empêché les araignées de voler pendant longtemps donc lorsque les eaux de crue se sont retirées, des cohortes entières d'araignées ont commencé leur voyage en même temps.  

Que cela soit un phénomène naturel ou non, il est fort probable que beaucoup d'entre nous décident de se tenir loin du pays d'Oz. Vous imaginez l'horreur ?

Image de couverture : ©Facebook/dearFeelings

Source:

Huffington Post

Image de couverture : ©Facebook/dearFeelings

Commentaires

Également féroce