Une mère prend son fils en photo avec les cendres de son jumeau

Lorsque Cherie Ayrton et son mari Hayden apprennent qu'ils attendent des jumeaux, ils ont du mal à y croire. Le jeune couple a déjà deux filles ensemble et attend maintenant avec impatience les jumeaux qui viendront enfin compléter le bonheur de la famille.

Mais une échographie de routine lors de la 20e semaine de grossesse va bouleverser cette idylle.

La Néo-Zélandaise Cherie, 31 ans, avait déjà été enceinte de jumeaux, mais seule une des deux filles avait réussi à survivre aux premières semaines critiques de la grossesse. Cette fois-ci, par précaution, les futurs parents ont attendu la 12e semaine de grossesse pour annoncer enfin la bonne nouvelle à leur famille et à leurs amis. Les filles de Cherie, Charlie (5) et Frankie (2), en particulier, attendaient avec impatience la naissance de leurs frères. Alors que la grossesse gémellaire se déroulait comme prévu, toute la famille s'est mis à réfléchir aux futurs noms des deux garçons. Finalement, ils se sont mis d'accord pour les appeler "Johnny" et "Tiger".

Mais lors d'une échographie peu après Noël 2017, le médecin ne peut trouve que le battement du cœur de Tiger. Le cœur du petit Johnny a dû s'arrêter de battre quelques jours plus tôt. Cherie et Hayden sont dévastés.

"C'était dévastateur, c'est la deuxième fois que ça nous arrive. Lorsque nous avons perdu la jumelle de notre fille, j'étais encore au tout début de la grossesse. Je pense que c'est pour ça que la perte de notre fils m'a bien plus affectée. Tous ces mois à attendre avec impatience l'arrivée de ces deux-là…", raconte tristement la mère de 31 ans.

Les médecins finissent par conseiller à Cherie de continuer à porter l'enfant mort, afin de ne pas mettre en danger la vie du petit Tiger.

Cherie suit les conseils des médecins pour protéger la vie de son fils à naître. Mais à chaque nouvel examen échographique, elle est inévitablement confrontée à la perte de son fils Johnny, dont le petit corps est également visible sur l'écran de l'appareil à ultrasons.

Quelques mois plus tard, le petit Tiger voit enfin le jour, en bonne santé et plein de vie. Pour Cherie, la tristesse et la joie n'ont jamais été aussi étroitement liées qu'en ce jour :

"Le 2 mai 2018, à la 38e semaine de grossesse, j'ai donné naissance à nos beaux garçons. Nous avons pleuré, ri, fait des câlins et nous avons apprécié cette soirée avec nos deux fils et notre famille. Le lendemain matin, nous avons dû dire au revoir à Johnny et le remettre au funérarium où il a finalement été incinéré. Nous sommes rentrés à la maison et avons compté les jours jusqu'à ce qu'il soit de nouveau avec nous".

Quelques jours plus tard, la famille se rend au funérarium pour recevoir les cendres de Johnny. La petite Charlie, qui souffre le plus de la perte de son frère, tient l'urne avec ses cendres dans ses bras pendant tout le trajet en voiture.

Cherie commande finalement à la photographe Sarah Simmons une séance photo pour le petit Tiger. Simmons, qui est aussi un ami de Chérie, lui demande d'apporter l'urne du petit Johnny pour les photos. La photographe a une idée qui devrait aider son amie à mieux faire face à la perte tragique de son bébé. Lorsque Cherie voit le résultat final du shooting, la jeune femme de 31 ans est émue aux larmes :

"Cette image signifie beaucoup pour nous. L'idée de Sarah était de capturer le lien éternel des jumeaux en une seule image".

Et la photographe y est parvenu. Même si une séance photo avec une urne funéraire est difficilement compréhensible pour certaines personnes, pour Cherie et sa famille, c'est au moins un petit réconfort de voir les jumeaux réunis sur la même photo.

Images de couverture : ©Facebook/Cherie Ayrton ©Facebook/Cherie Ayrton

Commentaires

Également féroce