Des photos d'un parc d'attractions d'alligators affolent la toile

Ces photos prouvent que même à l'époque, certaines personnes avaient déjà un concept particulier du "divertissement". Ces clichés datent de 1907 et dépeignent un parc d'attractions très spécial. Dans celui-ci, trois jeunes femmes sont assises au milieu d'une rivière et se divertissent à la vue des alligators.

pinterest

À l'époque, "la ferme des alligators" était une destination touristique située à Los Angeles en Californie. Les visiteurs pouvaient approcher des alligators, les observer, les nourrir avec des poulets vivants et regarder des sortes de spectacles avec les reptiles. Les personnes pouvaient même parcourir le parc à dos d'alligator. La boutique de cadeaux du parc offrait des articles faits à partir de la peau des reptiles tels que des chaussures, des sacs et des mallettes.

pinterest

La plupart des personnes n'avaient pas peur de ces animaux, même les enfants étaient autorisés à "jouer" avec les reptiles. Tous les alligators présents dans le parc étaient nés en captivité.

Le propriétaire, Francis Earnest, et son associé, Joe Campbell, ont gardé le parc ouvert jusqu'en 1953. Avant d'ouvrir les portes de la fameuse ferme, Earnest était cuisinier et travaillait dans une cafétéria de minier.

pinterest

Le comportement des visiteurs piquait la curiosité des alligators.

pinterest

À l'époque, le concept des "droits des animaux" était totalement étranger donc un animal montrant un comportement agressif pouvait être tué sur le champ.

pinterest

Les visiteurs prenaient des photos avec les reptiles sans la moindre crainte. Ces derniers étaient tenus en laisse et traités comme s'ils étaient des jouets.

pinterest

La parc a fini par fermer ses portes, mais pas pour la raison que l'on croit : les voisins se sont plaints que par temps de pluie, des reptiles se retrouvaient dans leur jardin. À ce jour, aucune accident n'a été déploré sur les visiteurs du parc, seul un employé aurait été mordu après avoir marché sur la queue d'un alligator.

Source:

lifebuzz.com

Commentaires

Également féroce