Cette jeune femme soulève des poids depuis l'âge de 14 ans

Décrire Natalia Kouznetsova comme une personne au physique majestueux serait un euphémisme. Le jeune Russe est littéralement une montagne de muscles !  

La jeune femme de 27 ans a un biceps de 48,5 cm de circonférence, tandis que ses cuisses mesurent fièrement 71 cm. Pas étonnant : Natalia se consacre à la musculation depuis l'âge de 14 ans.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Nataliya Kuznetsova (@nataliya.amazonka) am

Adolescente, elle a dit qu'elle ne pesait que 40 kilos et qu'à l'origine, elle n'allait au gymnase que pour devenir un peu plus forte et plus athlétique. C’est rapidement devenu sa passion.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Nataliya Kuznetsova RPS TEAM (@nataliya.amazonka) am

La tendre fille d'antan est désormais méconnaissable.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Nataliya Kuznetsova (@nataliya.amazonka) am

Ses muscles ont valu à la jeune femme plusieurs records et deux titres de championne d'Europe en haltérophilie.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Nataliya Kuznetsova (@nataliya.amazonka) am

Elle documente ses progrès de formation sur sa page Instagram, où elle est suivie par plus d’un demi million d’abonnés. Même si peu de gens oseraient lui dire quoi que ce soit dans la vraie vie, Natalia reçoit beaucoup de commentaires haineux sur les réseaux sociaux à cause de son apparence musclée, qui ne correspond pas du tout au stéréotype féminin.

 
 
 
 
 
Sieh dir diesen Beitrag auf Instagram an
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ein Beitrag geteilt von Nataliya Kuznetsova (@nataliya.amazonka) am

Mais la Russe mariée s'en moque. Elle aime se démarquer de la foule par ses dimensions corporelles extraordinaires et continuera à faire ce qu'elle aime le plus : soulever des poids.

Source:

Fabioso

Commentaires

Également féroce