Une femme avec une maladie de peau rare devient mannequin

Melanie Gaydos, originaire du Connecticut aux États-Unis, a toujours vu les choses en grand. "Je suis fascinée par le fait d'être plus qu'une personne lambda. J'ai toujours voulu apparaître sur des panneaux d'affichage ou dans les films," explique la jeune femme de 27 ans. Elle décide alors de répondre aux annonces publiées sur le site internet américain “Craiglist” dans lesquelles des mannequins "uniques" sont recherchés. Pourquoi candidater à ce genre d'annonces ? Parce que Melanie est née avec la dysplasie ectodermique, une maladie provocant le développement anormal de la peau, des ongles, des cheveux, des dents ou des glandes sudoripares.

 

<3 <3 <3 @kjerzykphoto

Ein von Melanie Gaydos (@melaniegaydos) gepostetes Foto am

Sa maladie l'a même rendue partiellement aveugle, car lorsqu'elle était enfant, ses cils ont tellement poussé qu'ils lui ont endommagé les yeux. En plus de sa maladie héréditaire, Melanie souffre également d’alopécie, ce qui l'a rendue complètement chauve.

 

Mais malgré tous les obstacles qui se dressent sur sa route, Melanie n'a jamais abandonné ses rêves. C'est d'abord un petit ami qui l'encourage à se rendre aux castings et très vite, la jeune femme enchaîne les petits contrats dans le mannequinat. Mais les choses ne sont pas simples, elle doit faire face à de nombreuses critiques : "Les gens sont mal à l'aise de voir que je n'ai pas de dents", explique-t-elle, "ils me demandent tout le temps comment je fais pour manger. Des personnes sans jambes arrivent bien à faire des marathons. Pour moi, c'est pareil. C'est juste une question de point de vue."

Voici quelques exemples de son travail de mannequin "unique" :

Après de nombreuses difficultés, Melanie, alors âgée de 26 ans, participe à une émission de télé appelée "The doctors", qui propose de faire de la chirurgie sur des patients et dans laquelle elle reçoit des implants dentaires. Mais huit mois plus tard, elle les fait retirer car même si cela a un côté pratique, elle ne se sent plus elle-même.

Melanie a réalisé ses rêves et compte même la célèbre Miley Cyrus parmi ses fans. Lorsqu'on lui demande si elle est amère envers le monde, elle répond généralement avec aplomb : "Non, parce que ma maladie ne me gêne pas, elle ne m'a jamais gênée. Ou alors c'est arrivé parce que certaines personnes me disaient qu'il fallait que je le sois." Mais sa maladie est loin de la déranger. Bien au contraire, elle est très fière de tout ce qu'elle a accompli et de s'être acceptée comme elle était. Melanie est un merveilleux exemple de confiance en soi, on ne peut que l'admirer !

Commentaires

Également féroce