Une famille de réfugiés retrouve son chat égaré pendant la fuite

Kunkush, un magnifique chat blanc, coule des jours tranquilles en Irak auprès d’une famille aimante composée d'une maman et de ses cinq enfants. Mais comme des milliers d’autres personnes, la famille est amenée à fuir le pays, laissant tout derrière elle.

Youtube/The Guardian

Ils aiment Kunkush plus que tout, le chat fait vraiment partie de la famille. Pour la maman, ce chat est comme un enfant. Au même titre qu'un humain, il lui est impossible de concevoir de l'abandonner. Ce sera dur de voyager avec un animal, surtout dans des conditions de survie qu’ils sont incapables de prévoir ou d'imaginer, mais pas question de laisser Kunkush tout seul, livré au danger. Ils décident de le prendre envers et contre tout, comme ils ne réfléchiraient pas à deux fois avant de prendre leur propre enfant.

Youtube/The Guardian

Le voyage qu’ils s’apprêtent à faire est pure folie. Mais s’ils restent, la mort les attend. Ils n’ont pas d'autre choix que de tout abandonner et de se lancer. 

La maman, les cinq enfants et le chat traversent d’abord toute la Turquie. Puis la Méditerranée, entassée avec des dizaines d’autres personnes en détresse sur une petite embarcation de fortune. Par miracle, toute la famille arrive saine et sauve à Lesbos, une île grecque. 

Youtube/The Guardian

Mais au moment de débarquer enfin, le chat s’enfuit, terrifié, et ne retrouve plus les autres. La maman et les enfants sont inconsolables. Ils ont surmonté tant d’obstacles ensemble, et ils finissent tout de même par perdre Kunkush ! 

Youtube/The Guardian

Cependant, ils n’ont pas le choix, il faut continuer. Le petit groupe continue son périple vers l’Allemagne, avant d’arriver en Norvège, où ils sont relogés.

Youtube/The Guardian

Pendant ce temps en Grèce, Ashley Anderson, Amy Shrodes et Michelle Nhin, trois jeunes femmes volontaires venant en aide aux réfugiés arrivés sur l’île de Lesbos, trouvent le chat blanc. Elles comprennent tout de suite que ce n’est pas juste un chat sauvage. Il est sûrement venu avec une famille réfugiée sur l’île. Elles lui donnent le nom de Dias et prennent soin de lui alors que même les autres chats de l'île le rejettent.

Loading Facebook Post...

Sensibles tant à la cause des hommes que celle des animaux, elles déplacent des montagnes pour aider le chat à retrouver sa famille : elles créent des affiches en anglais, en arabe et en farsi, les placardent sur les murs de Lesbos et publient le tout sur Internet pour atteindre un maximum de monde. Elles créent même une page Facebook qui fait le buzz : plus de 7 500 likes ! Les internautes sont visiblement émus par l’histoire et sont prêts à apporter leur soutien.

Loading Facebook Post...

En parallèle, elles amènent le chat chez le vétérinaire pour évaluer son état de santé et lui font un passeport qui lui permet de se déplacer à Berlin, où une famille a promis de l’accueillir si jamais la sienne n’est pas retrouvée dans l’année.

Youtube/The Guardian

Et ce qu’elles espéraient tant arrive : elles retrouvent la famille de Kunkush ! Les retrouvailles ont lieu en Norvège et ont été filmées. Quand la mère aperçoit le chat, elle n’en croit pas ses yeux et éclate littéralement en sanglots. Jamais la famille n’aurait cru retrouver Kunkush après ce voyage éprouvant ! Maintenant, ils peuvent enfin recommencer une vie en Norvège.

Youtube/The Guardian

Quand tant de personnes expriment leur rejet face aux familles qui ont fui l’horreur de leur pays, Ashley, Amy et Michelle se mettent en quatre pour les aider. Elles savent à quel point une chose qui semble dérisoire au premier abord, comme réunir un chat et sa famille, peut apporter de la joie à ceux qui sont concernés. 

Youtube/The Guardian

“Cette histoire est celle de l’espoir. Elle montre que les barrières qui nous séparent sont celles que nous créons dans nos têtes. (…) Nous pouvons faire la différence, un à la fois. Croyez que vous pouvez le faire, et vous y arriverez. Le pouvoir de l’amour est bien réel”, témoignent-elles sur Facebook.

Loading Facebook Post...

Voilà l'histoire du long voyage de Kunkush en vidéo (en anglais) :

Ces trois femmes auraient pu laisser Kunkush finir ses jours sur une île grecque, sans s’en préoccuper. Mais grâce à leur instinct et leur coeur d’or, elles ont permis à une famille qui avait tout perdu, de retrouver un des leurs à qui elle tenait plus que tout. Bravo et miaou !

Commentaires

Également féroce