Le message hilarant d'une étudiante à sa voisine aux ébats bruyants

À New York, l'étudiante Jenna Levine a du mal à passer des nuits paisibles au sein de sa résidence à l'université de Syracuse. La raison ? Les gémissements beaucoup trop bruyants couplés aux grincements de lit incessants de sa voisine qui résonnent dans toute sa chambre. Un jour, c'en est trop pour Jenna qui, après un avoir entendu un énième ébat tumultueux, décide de glisser un mot sous la porte de sa voisine :

"Chère voisine,

Serait-il possible que tu fasses un peu moins de bruit lors de tes ébats, s'il te plait ? Certains d'entre nous essaient juste de dormir et ne veulent pas forcément se rappeler à quel point ils sont seuls... tu peux faire l'amour autant que tu veux, mais en baissant un peu le volume. Merci!"

Un peu plus tard, l'étudiante entend un bruit de froissement. À sa grande surprise, c'est ça voisine qui lui glisse un message sous la porte accompagné d'une barre chocolatée :

"Mes chers voisins,

Je suis vraiment désolée pour tout ça. Je ne pensais pas être si bruyante et tu sais, être expansive c'est super excitant, mais apparemment ça te nuit et je tiens à m'en excuser. J'espère que ce n'est pas récurrent et je te remercie pour ce mot absolument hilarant. Je vais faire de mon mieux pour m'amuser sans faire trop de bruits. Et ne t'en fais pas, tu ne resteras pas seule toute ta vie. Tu trouveras la bonne personne au moment venu. J'ai été seule pendant 18 ans. Haha. Je te prie encore de m'excuser pour le dérangement.

Désolée, chambre 338."

Jenna ne s'attendait certainement pas à ça. L'étudiante de 19 ans a posté cet échange épistolaire sur son compte Twitter où plus de 120 000 utilisateurs ont beaucoup ri de cette anecdote. Voilà comment entretenir de bons rapports entre voisins.

Source:

Little Things

Commentaires

Également féroce