Une Américaine de 93 ans émeut un conducteur avec son histoire

Un automobiliste qui roule dans la ville de Martinsburg en Virginie-Occidentale montre à tous qu'il est important de se montrer attentif aux personnes qui nous entourent. Lorsque cet homme voit une vieille dame déambuler dans la rue, il s'arrête pour vérifier que tout va bien.

Facebook/Love What Matters

Inquiet de voir cette vieille dame seule au bord de la route, le conducteur de la voiture s'arrête à sa hauteur, baisse la vitre et lui demande si tout va bien. La dame répond qu'elle va faire les courses à Hedgesville. "J'étais très surpris, car on met dix minutes en voiture pour rejoindre Hedgesville de là où on était", raconte l'automobiliste. Au bord des larmes, la nonagénaire explique alors à l'homme qu'elle est originaire de Hedgesville, mais qu'après la mort de son fils elle a dû emménager à Martinsburg où elle ne connait personne.

Pris de sympathie pour la vieille dame, l'homme lui propose de l'accompagner. "Au début, elle avait l'air perplexe, alors je lui ai proposé de monter et de l'emmener où elle voulait puis de la ramener chez elle." Elle finit par monter et fait vivre à l'automobiliste le voyage le plus excitant de toute sa vie.

L'homme apprend alors que la vieille dame se nomme Isabelle, qu'elle est âgée de 93 ans et est Amérindienne. Elle lui parle de son premier mariage, lorsqu'elle avait 13 ans, puis de ses cinq maris et de la montagne dans laquelle elle a grandi. "Elle était incroyable, tellement pleine de vie et dotée d'énormément d'humour", se remémore l'homme.

Facebook/Love What Matters

Avec toutes les histoires exaltantes qu'Isabelle raconte, le voyage vers Hedgesville passe à la vitesse de la lumière. Son "chauffeur" l'attend devant le magasin pendant qu'elle fait ses courses et reste scié lorsqu'il voit qu'elle revient seulement avec un pot de café soluble. Sur le chemin du retour, Isabelle ne sait plus qu'elle est son adresse et lui demande, confuse : "Vous savez où j'habite ?", ce à quoi l'homme répond gentiment : "Non, mais je vais continuer à conduire jusqu'à ce que vous vous souveniez d'où cela se trouve."

Sur le chemin du retour, elle lui raconte son travail à la ferme à l'âge de 12 ans. C'est dans le verger qu'elle a fait la rencontre de son premier amour, mais à l'époque les relations amoureuses avec les "peaux rouges" étaient interdites.

Facebook/Love What Matters

Enfin arrivée devant chez elle, elle se tourne vers l'automobiliste qui s'est si bien occupé d'elle et lui dit : "Je ne sais pas qui vous êtes ni d'où vous venez, mais merci infiniment." Touché par ce moment, l'homme lui laisse sa carte et lui dit de ne pas hésiter à l'appeler si elle a un jour besoin de quoi que ce soit.

Facebook/Love What Matters

"Je n'aurais sans doute jamais de nouvelles d'Isabelle et peut-être même que je ne la reverrai pas. Mais elle m'aura offert une incroyable petite aventure en me permettant de faire un saut dans le passé. Son histoire m'a profondément touché. J'espère qu'Isabelle va bien et qu'elle est consciente de la superbe personne qu'elle est. Je n'oublierai jamais cette journée !"

C'est rassurant de voir qu'il existe des personnes comme cet automobiliste qui prennent le temps d'aider et d'écouter les retraités au lieu de passer à côté comme s'ils n'existaient pas. Parfois, écouter l'histoire d'un inconnu peut nous apprendre énormément et nous faire vivre une expérience totalement incroyable.

Commentaires

Également féroce