Un enfant handicapé est l'objet de cyberintimidation

Jenny Smith habite aux Etats-Unis, et attend un heureux événement. Elle et son compagnon vont bientôt devenir les parents d’un petit garçon, qu’ils veulent appeler Grayson. C’est toujours un moment extraordinaire dans une vie, que la naissance d’un enfant. Alors, quand le jour tant attendu de sa naissance arrive, Jenny et son homme sont heureux et excités. Pourtant, rien ne se passe comme prévu. 

Jenny se remémore : “Le 15 février 2013, Grayson est né. Dès que notre bébé a fait son entrée dans le monde, nous avons attendu d’entendre le son de son premier cri. Longtemps. Mais rien ne venait. Nos coeurs se sont arrêtés.

Heureusement, Grayson se met à geindre faiblement quelques minutes plus tard, mais les parents comprennent que quelque chose ne tourne pas rond. Ce qui devait être un moment de joie se transforme en enfer.

Le médecin ne disait rien. Nous nous sommes effondrés en comprenant que Grayson était en difficulté et se battait pour sa vie. Nous avons prié. Nous avons pleuré. Nous avons prié encore. Et nous avons sangloté pendant des heures.

Greyson respirait difficilement. Il avait une bosse énorme sur le dos de sa tête. Il n'avait pas d'os dans ses pouces. Il avait un bec de lièvre. Il n'avait que trois orteils sur chaque pied.

Youtube/Inside Edition

L’enfant est un cas inouï, il est en fait né avec 22 différentes anomalies médicales.

Aucun médecin ne doute qu’il est condamné. Ils annoncent aux parents que ceux-ci doivent s’attendre au pire, mais quand les parents tiennent leur fils dans les bras, ils ont envie de se battre, ils ont quand même envie d’y croire. 

Jenny et toute sa famille se lancent alors dans la bataille pour la survie du petit bonhomme. Celui-ci subit plusieurs opérations médicales, et ses parents organisent les voyages pour que Grayson soit soigné aux meilleurs endroits de la planète. Pour faire face aux dépenses énormes liées au soins médicaux de leur fils, les Kole ouvrent une page aux dons sur Internet. Mais là, ce qu’on leur fait est pire que tout. 

Quelqu’un reprend la photo du bébé et la diffuse largement sur Internet avec cette légende : “Voici le visage que vous avez quand vos parents sont en fait cousins”. 

Les parents de Grayson sont scandalisés, et blessés.

Comment peut-on être aussi cruel ? C'est un enfant innocent” témoigne Jenny. “Le fait que quelqu’un fasse de lui un objet de raillerie, une blague, ce n’est pas sain d’esprit.” 

Nous allons nous battre, et nous allons rendre public ce qui s'est passé”, conclut Jenny. 

Pour faire office de témoignage, ses parents créent pour lui une page Facebook intitulée “L’histoire de Grayson”. Aujourd’hui à l’âge de trois ans, Grayson a déjoué le destin et s’accroche à la vie.

Depuis que la famille a commencé à parler publiquement de l'histoire de leur petit bout-de-chou, la famille a été submergée de retours positifs, notamment de la part de personnes victimes elle aussi de cyberintimidation.

C’est si réconfortant de lire : 'J’étais l’un de ceux qui ont ri en voyant la photo, et je vous présente mes excuses maintenant que j’ai lu l’histoire de Grayson' " raconte la maman. 

Elle a également été contactée par d'autres parents d'enfants handicapés, à la recherche de conseils sur la lutte constante pour l’accès aux soins, difficile en Amérique. Jenny leur répond de ne jamais abandonner, et de continuer et continuer encore parce qu’au bout du compte, ils y arriveront.  

Grayson est toujours considéré comme un malade en phase terminale. Mais ses parents continuent de se battre, et surtout de se battre avec la justice pour que cette image désobligeante de leur fils disparaisse d’Internet, et que la cruauté de ceux qui l’ont diffusée soit punie. Une famille qui fait preuve d’un grand courage !

Source:

CBS news

Facebook

Youtube 

 

 

Commentaires

Également féroce