Un professeur complimente ses élèves dix minutes par jour

Chris Ulmer est un enseignant à Jacksonville (Floride) et ses cours sont du jamais vu. Ses élèves présentent certaines difficultés d’apprentissage en raison de lésions cérébrales, d’autisme, d’apraxie ou d’autres troubles. Pourtant, ses élèves adorent ses cours, en ressortent joyeux, ne s’insultent jamais et se complimentent même les uns les autres ! 

Loading Facebook Post...

“Chaque matin, je passe au moins dix minutes à faire des compliments à mes élèves dans ma classe d’éducation spécialisée.

Cela ne fait qu’augmenter leur confiance en eux et l’estime qu'ils ont d’eux-mêmes. Chaque enfant mérite d’être accepté dans ce monde. Au lieu de me concentrer sur les défauts, je me concentre sur les talents.

Loading Facebook Post...

Plutôt que de parler de paix, d’amour et d’harmonie, j’installe la paix, l’amour et l’harmonie. Les enfants sont formés très tôt par l’expérience. Si leur professeur est méchant et triste, ils verront le monde comme étant un monde méchant et triste.

Mais, à l’inverse, si le professeur donne des preuves d’amour, d’harmonie et de paix, alors c’est ainsi qu’ils verront le monde.

Loading Facebook Post...

Quelques semaines après le début de cette expérience, mes élèves ont commencé à se complimenter entre eux spontanément. Ils se félicitent pour leurs réussites comme si chaque avancée était aussi la leur.

Ils ne s’insultent jamais. Au contraire, ils s’aident beaucoup mutuellement. La haine, ça s’apprend. L’amour, lui, est naturel.

Maintenant, les élèves me regardent dans les yeux. Ils savent même me complimenter !”.

Loading Facebook Post...

Une caméra a filmé ce rituel du compliment. Dans la vidéo (en anglais), Chris appelle les élèves au tableau un par un. L’élève se met devant le bureau et le professeur le complimente : “Tu es un élève génial. Tu es très drôle, très intelligent et tu fais rire tout le monde”. Il finit par un “Merci d’être un élève super !” agrémenté d’un “high five” (= “tope-la”). À chaque mot qu’il prononce, les élèves rayonnent un peu plus. Certains le complimentent même à leur tour : “Je pense que tu es le meilleur professeur du monde”. C’est sûr, ça fait plaisir !

Cet exemple positif est une bonne idée pour les autres écoles ! Les enfants devraient être plus souvent encouragés que réprimandés, motivés dans leurs efforts non pas avec des mauvaises notes mais en leur montrant de quoi ils sont capables. En leur apprenant à croire en eux. Ce n’est que comme cela qu’ils pourront progresser et s’épanouir.

Loading Facebook Post...

Comme le souligne Chris, il y tant de qualités que l’on devrait plus prendre en compte à l’école, qui au final nous forment pour la vie : l’humour, la créativité, la prise d’initiative, la rapidité, la force, la générosité, l’audace… L’apprentissage du bonheur et de la confiance en soi ne font pas partie du programme de l’école, comme si ces choses allaient de soi. Mais regardez autour de vous : le bonheur va-t-il vraiment de soi ?

Loading Facebook Post...

Chris passe dix petites minutes par jour à faire des compliments à ses élèves. On parie que ce sont celles qui seront les plus déterminantes ? Une bonne idée pour tous les enseignants… et les parents !

Commentaires

Également féroce