Insultée, une infirmière révèle la réalité de son quotidien

Caitlin Brassington est une infirmière entièrement dédiée à son travail. Elle sauve des vies et prend soin des patients malades tous les jours. Mais un jour en rentrant du travail, elle tombe sur une vieille connaissance. Caitlin a été si bouleversée par cette rencontre qu’elle a posté cet émouvant message sur Facebook :

Flickr/codnewsroom

Voici ce qu'il y a d’écrit sur son post Facebook:

"Une simple infirmière". Je rentre tout juste d’une journée de travail chargée, j’ai l’air très ordinaire dans mon uniforme. Aujourd’hui sur le chemin du retour, je me suis arrêtée pour acheter du lait et je suis tombée sur une connaissance. Elle ne m’a jamais vue en uniforme et me dit le plus naturellement du monde qu’elle n’avait jamais réalisé que j’étais "une simple infirmière". Waouh ! Durant mes 18 ans de carrière j’ai entendu cette phrase des dizaines de fois, mais aujourd´hui elle m’est adressée. Ne suis-je qu’une simple infirmière ?

J´ai aidé des bébés à venir au monde, beaucoup d’entre eux ont eu besoin d’assistance pour pousser leur premier souffle, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

J’ai tenu la main des patients et je me suis assurée qu’ils gardaient leur dignité jusqu’à leur dernier souffle, et pourtant, je ne suis qu’une simple infirmière.

J’ai consolé des parents en deuil après la perte d’un enfant, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

J’ai fait des massages cardiaques et ramené à la vie des patients, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je suis les yeux des médecins, leurs oreilles et leurs mains avec la capacité d’évaluer, de traiter et de m’occuper de votre maladie, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je peux ausculter les poumons d’un nouveau né et connaître quelle partie est déficiente, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je peut éduquer des patients, former du personnel et de nouvelles infirmières, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je suis l’avocate des patients dans un système de santé, qui ne fait pas toujours passer leur interêt en priorité, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je vais manquer le jour de Noël, l’anniversaire de mes enfants, leurs spectacles d’école pour travailler et prendre soin de vos êtres chers, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je peux faire des prises de sang, faire une canulation sanguine et suturer une blessure, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je peux prendre en charge l’arrêt cardiaque d’un nouveau né, d’un enfant ou d’un adulte, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

Je peux mesurer le bon dosage d’adrénaline ou d’amiodarone basé sur le poids de votre enfant, qui lui permettra peut-être de revenir à la vie, et pourtant je ne suis qu’une simple infirmière.

J’ai l’experience et le savoir pour sauver la vie des gens. 

Au final, si je ne suis qu’une simple infirmière, je suis ridiculement contente d’en être une ! #unesimpleinfimière #amour #infirmière #heureuse #taguneinfirmière"

Waouh. Des mots très touchants qui montrent vraiment ce qu’un(e) "simple" infirmier(ère) accomplit chaque jour. Ils sont bien plus que les âmes compatissantes du service hospitalier. Ils suscitent respect et reconnaissance, que ça soit à l’hôpital ou dans la rue. Le post de Caitlin est un cri du coeur qui touche un grand nombre de gens et qui est lu partout dans le monde.

Commentaires

Également féroce