Méthode ROPA : un enfant né de deux mamans

Maintenant que le mariage homosexuel est légalement reconnu dans de nombreux pays, les couples homosexuels peuvent également mener une vie dite traditionnelle : une maison, un chien et des enfants. Les deux Texanes, Ashleigh et Bliss Coulter, qui se sont dit oui en 2015, voulaient à tout prix fonder une famille.

Cependant, elles ont toutes les deux été confrontées à un problème qui touche tous les couples homosexuels : contrairement aux couples hétérosexuels, dans les mariages homosexuels, au moins un des partenaires doit accepter qu'il n'est pas biologiquement lié à l'enfant élevé ensemble. Certains estiment que cela fait d'eux des "parents de seconde zone".

Heureusement, Ashleigh, 29 ans, et Bliss, 37 ans, ont trouvé un moyen de se sortir de cette situation. Grâce à une nouvelle méthode de fécondation, elles ont été le premier couple de lesbiennes au monde à porter un enfant ensemble.

Bliss n'est pas parvenue à une grossesse complète, mais c'est un de ses ovules qui a été artificiellement fécondé avec du sperme de donneur. Normalement, dans ce que l'on appelle la fécondation in vitro, l'embryon en question se développe d'abord dans l'incubateur d'un laboratoire jusqu'à ce qu'il soit transplanté chez une femme.

Cependant, dans cette nouvelle méthode, appelée méthode ROPA, c'est le propre corps de Bliss qui a servi d'incubateur pendant cinq jours. Ensuite, l'embryon a été implanté dans l'utérus d'Ashleigh, qui a donc porté l'enfant jusqu'à la naissance. Enfin, en juin de cette année-là, le petit Stetson est né, en excellente santé.

"Peu après avoir accouché, je me disais que j'étais la personne la plus heureuse sur terre parce que Stetson est parfait à tous points de vue. Quand je le regarde, je vois ma femme. C'est inestimable", explique Ashleigh avec joie.

Le Dr Kathy Doody, spécialiste dans le domaine du traitement de la fertilité, a eu l'idée de cette nouvelle méthode. Elle a également suivi le traitement chez Ashleigh et Bliss : "Stetson est très spécial parce qu'il a été le premier enfant au monde à être porté par deux femmes".

En tout cas, le couple est ravi que tout se soit si bien déroulé. Ashleigh envisage même d'avoir un autre enfant de cette façon. "J'ai eu une grossesse géniale et le fait d'être enceinte me manque déjà", explique la jeune femme de 29 ans.

Peut-être que cette histoire encouragera d'autres couples de lesbiennes à faire de même. Bien qu'Ashleigh n'ait pas transmis ses gènes, Stetson a grandi dans son corps comme un enfant à elle. Elle lui a donné naissance et sera donc à jamais intimement liée au garçon.

Images de couverture : ©Facebook/Ashleigh Coulter

Commentaires

Également féroce