Malgré le siège auto, un enfant est gravement blessé lors d'un accident

Angela Brown de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie est maman de deux adolescents et deux enfants en bas-âge. Très impliquée et consciencieuse, Angela veut toujours ce qu'il y a de mieux pour sa famille. Pourtant, son expérience et ses bonnes intentions n'ont pas suffi lors d'un tragique accident de la route.

À ce moment-là, Angela prend une mauvaise décision qui ne semble pas importante au premier abord, mais qui va pourtant presque voler la vie de l'un de ses enfants. Angela, son mari et leurs deux plus jeunes enfants sont en route pour la maison après un rendez-vous chez le dentiste, lorsque la maman perd le contrôle du véhicule et percute un arbre de plein fouet en roulant à plus de 95 km/h. Alors qu'elle entend ses enfants hurler, elle sort comme une furie de la voiture.

Angela remarque immédiatement que sa fille d'à peine un an n'est pas blessée tandis que sa fille âgée de deux ans, Summer-Rose, souffre d'une grosse blessure à la tête. C'est seulement plus tard que les parents découvriront que c'est encore plus grave que ce qu'ils pensaient. Mais comment est-il possible qu'un enfant s'en sorte indemne et que l'autre soit grièvement blessé ?

La réponse à cette question cruciale fait jour : alors que le siège auto de sa petite soeur est positionné dos à la route, celui de Summer-Rose est positionné de face. Lors de l'accident les conséquences sont donc différentes pour chacun des enfants. Quand la voiture percute l'arbre, Summer-Rose est projetée vers l'avant tandis que sa petite soeur reste bien confinée dans son siège auto. Ce n'est que lorsque l'aînée est emmenée à l'hôpital que les médecins se rendent réellement compte de la gravité de ses blessures.

La colonne vertébrale de Summer-Rose est brisée au niveau des vertèbres cervicales c1 et c2. C'est un miracle qu'elle soit encore en vie. De plus, elle aurait également pu rester paralysée du cou jusqu'aux jambes pour le reste de sa vie. Summer-Rose doit porter un collier cervical afin de maintenir sa tête en place et garder la colonne vertébrale droite ce qui lui permet de bouger en minimisant la douleur et la gêne. La petite fille compte parmi les plus jeunes patients recevant ce genre de traitements.

On a du mal à croire que le même accident ait laissé un enfant sain et sauf et presque tué le second. Surtout lorsque l'on sait qu'ils se trouvaient tous les deux dans la même voiture.

Heureusement, Summer-Rose est aujourd'hui complètement rétablie de ses blessures et est une enfant heureuse et en bonne santé. Pour sa part, sa mère a appris depuis une bonne leçon: toujours suivre les instructions de positionnement du siège auto données par le fabricant.

Cette histoire montre bien à quel point il est important de toujours faire attention à la position du siège auto dans une voiture. Pour les bébés ou enfants en bas-âge, ils sont souvent positionnés dos à la route pour éviter que ces derniers soient projetés violemment vers l'avant lors de chocs frontaux. Ce détail peut sembler presque inutile, pourtant il sauve de nombreuses vies.

Commentaires

Également féroce