Un homme s’écroule en retrouvant sa famille après 4 ans de séparation

Les quatre dernières années ont été tellement difficiles pour Dyan. Sa vie entière a été bouleversée lorsqu’un jour, en 2012, il doit fuir son petit village soudanais et la terrible guerre qui déchire le pays afin de trouver refuge dans un camp.  

Vimeo/Robert Fuqua

Il n’est pas seul : avec lui, il emmène ses deux enfants, mais aussi Alik, sa femme enceinte de leur troisième enfant. Malheureusement, dans cet enfer de la guerre, les choses se passent de la pire des manières possibles. Le certificat de mariage de Dyan et Alik est détruit. Une "formalité" administrative qui va tout changer pour le pire.

Vimeo/Robert Fuqua

L’homme est classé en tant qu’homme célibataire, un profil ayant très peu de chance d’être choisi pour partir à l’étranger. Alik, elle, devient mère célibataire et de surcroît enceinte, du moins d'un point de vue administratif. Très vite, elle apprend qu’elle va pouvoir commencer une nouvelle vie, bien loin des horreurs de la guerre, avec ses deux enfants. Et pas n’importe où : à Fort Worth, aux États-Unis !

Wikimedia/Tom Holland

La nouvelle aurait pu être le déclencheur d’un bonheur sans faille. Mais à la place, la famille est déconfite. Dyan doit rester derrière, seul. Ses chances de quitter le camp avec le statut d’homme célibataire sont quasi-nulles.

Quand Alik et Dyan se quittent, c’est une réelle déchirure. Ils savent qu'ils ne se reverront jamais. Mais pour le bien de leurs enfants, ils savent aussi que cette séparation est nécessaire, malgré la douleur et la tristesse.

À Fort Worth, Alik rencontre heureusement deux personnes qui vont lui changer la vie. Il s’agit de Molly et Mary Claire, deux mamans volontaires dans une organisation venant en aide aux réfugiés. Lorsqu’elles voient cette mère démunie, seule dans un pays étranger et séparée de son mari bien-aimé, elles sont touchées au plus profond d’elles. 

Vimeo/Robert Fuqua

Les trois femmes tissent un lien unique qui ne va que se renforcer au fil du temps. Molly et Mary Claire sont même présentes lorsqu’Alik donne naissance à son troisième enfant, un petit garçon. Mais malgré ce soutien, il manque quelque chose d’essentiel : la présence de son époux, désespérément bloqué à des milliers de kilomètres de là.

Devant le désespoir de la jeune maman, Molly et May Claire ne peuvent rester les bras croisés. C’est alors un parcours du combattant qui commence pour permettre à Dyan de rejoindre sa famille, entre rencontres avec des travailleurs sociaux, paperasse infinie et longues conversations avec diverses personnalités politiques et autres avocats spécialisés en immigration. Ces conversations se soldent souvent par les mêmes terribles mots : "Ce sera un miracle si cela arrive." 

Pourtant, un jour, la nouvelle tombe. Dyan va enfin pouvoir quitter le camp ! Ce camp où il a passé quatre longues années de sa vie, pendant lesquelles il n’a pas pu voir ses enfants chéris, ni même rencontrer son nouveau-né. La joie que ressent le couple, mais également les enfants privés d'un papa bon et attentionné, est indescriptible.

Le jour J, Alik est à l’aéroport. L’attente semble interminable. Sur son visage, on peut lire un méli-mélo d’émotions toutes plus fortes les unes que les autres : l’impatience, la joie, le soulagement…

Vimeo/Robert Fuqua

Lorsque la silhouette de Dyan apparaît enfin, ce sont ses enfants qui courent d’abord vers lui. Les larmes aux yeux, il les enlace tendrement.

Vimeo/Robert Fuqua

Puis il se dirige vers sa femme, celle qu’il n’a pas revue depuis des années et qu’il se languissait tant de revoir. Leur étreinte est si belle, emplie d’amour.  

Vimeo/Robert Fuqua

Molly et Mary Claire ne peuvent, elles non plus, retenir leurs larmes. Elles peuvent enfin voir l’époux de leur tendre amie, pour qui elles se sont battues toutes ces années sans jamais pouvoir le rencontrer.

Vimeo/Robert Fuqua

Quand elles le voient s’écrouler au sol sous le coup de l'émotion, elles savent qu’elles ont fait le bon choix, qu’elles ont mené le bon combat.

Vimeo/Robert Fuqua

Vous pouvez retrouver ces retrouvailles uniques en vidéo (en anglais). Il est difficile de rester insensible devant de telles images :

La guerre a séparé Alik et Dyan et leurs enfants pendant quatre ans, mais ils ont finalement pu se retrouver. Quelle belle famille ils forment ! Sans l’aide des volontaires qui sont venues en aide à Alik, pour finalement devenir ses amies, cette réunion aurait été impossible. Lorsqu’on voit leur bonheur intense, on se rend compte que le combat en valait vraiment la peine.

Ils vont enfin pouvoir avoir une vraie vie de famille, ensemble, et voir leurs enfants grandir et s’épanouir loin de la violence qui déchire leur pays natal. Et après cette attente interminable, ils sauront certainement profiter pleinement de chacun de ces instants à venir. Il était temps !

Source:

Littlethings

Commentaires

Également féroce