Un homme réalise les rêves de son épouse décédée du cancer

Adam Warner et Meghan Baker font connaissance l’été 2007 en Corée, où la jeune femme travaille en tant que professeur. Tout de suite, c’est le coup de foudre. Commence alors pour eux une histoire d’amour fou telle qu’on en rêve tous.  

Loading Facebook Post...

Mais en 2008, Meghan apprend une terrible nouvelle. Un mot, et tout bascule. Cancer.

Pour le couple, c’est le début d’une épopée intense de sentiments mélangés. Épreuves physiques et psychologiques, espoir, désespoir. Le combat le plus difficile de leur vie contre un monstre qui la dévore de l’intérieur comme un nénuphar venimeux.

Loading Facebook Post...

Une épreuve pour Meghan qui endure la maladie dans sa chair, mais aussi pour Adam, qui assiste, impuissant, à la détérioration du corps de la femme qu’il aime.

La jeune femme, battante dans l’âme et dotée d’un esprit positif absolument impressionnant, crée un blog dans lequel elle relate son expérience de patiente du cancer. Elle emmène le lecteur dans chaque étape de sa maladie, photos poignantes à l'appui. Contre toute attente, loin de sombrer dans le pathos, Meghan décrit avec humour et sarcasme les épreuves qu’elle endure. 

Loading Facebook Post...

Son premier post, qui annonce son cancer, est intitulé : “Diagnostic : … pas top”. Mais elle reste vraie et n’édulcore pas non plus la dureté de sa maladie : “Je sais que j’ai la force de surmonter ça, je ne me fais pas de soucis pour ça. Mais des fois, c’est dur de ne pas pleurer”. 

Adam est toujours à ses côtés. “Il n’y a pas de façon plus efficace de dire ‘Je t’aime’ que de tenir la main d’une personne gavée aux liquides toxiques”, plaisante-t-elle sur son lit d’hôpital.

Loading Facebook Post...

Dans son combat contre la mort, Meghan décide de focaliser son attention sur la vie. Elle rédige une liste de tout ce qu’elle veut encore faire : avoir un doctorat, apprendre une langue, courir un semi-marathon, faire au moins 100 heures de bénévolat, traverser le Canada en train… 

Loading Facebook Post...

La tête de la jeune femme fourmille de projets. Ça l’aide à avancer, à se concentrer sur toutes les choses positives de la vie. Malgré la mastectomie, la chimio, les radiations, tous ces traitements aussi douloureux qu’interminables.

Loading Facebook Post...

Un projet lui tient particulièrement à coeur : épouser Adam, l’homme de sa vie. Celui qui est avec elle pour le meilleur et pour le pire. Qui lui tient la main, éperdu, alors qu’elle n’a plus de cheveux, mais une blouse bleue d’hôpital et des seringues dans le bras.

Loading Facebook Post...

Au début de l’année 2010, les amoureux se marient. Meghan est folle de joie. Ils continuent à réaliser les projets sur la liste, profitant de chaque précieux instant passé ensemble.

Mais en avril 2010, le combat est fini : Meghan décède. 

Loading Facebook Post...

Adam se retrouve seul, sa jeune épouse est dorénavant dans un autre monde, laissant derrière elle la liste des rêves qu’elle n’a pas eu le temps de réaliser.

Un jour, Adam a une idée : il décide de reprendre la liste et la continuer à place de Meghan. Pas pour que ce soit “fait”, mais pour mieux comprendre la femme qu’il a aimée. Savoir ce qu’elle voulait achever avec ces objectifs.

Une nouvelle aventure commence pour Adam, accompagné par le souvenir de son épouse. D’un jour à l’autre, sa vie se remplit de projets. Meghan voulait courir un semi-marathon ? Adam se met à la course, réussit à atteindre l’objectif et perd du poids dans la foulée !

Loading Facebook Post...

Meghan voulait faire un doctorat ? Adam reprend ses études et reçoit le diplôme de Bachelor en Linguistique.

Meghan voulait faire 100 heures de bénévolat ? Adam part aider les enfants en Inde. 

Loading Facebook Post...

Sans compter traverser le Canada en train, lire douze livres par an, faire une ballade en raquettes, voyager dans onze pays différents… Sa vie est si riche, pleine d’aventures et emplie de sens. 

Sur le blog de Meghan, qu’il a repris, Adam lance un message d’espoir pour nous tous :

“Je vous en prie, ne laissez pas ce terrible incident nous définir. Ce n’est absolument pas ce qui définit Meghan. Son cancer était la partie la moins importante de sa vie. La façon dont elle a vécu, c’est ça qui est important. Meghan décédée n’est pas ce qui me définit. C’est notre vie ensemble qui est plus importante, c’est la personne qu’elle a fait de moi et la façon dont je vis maintenant grâce à son influence.”

Loading Facebook Post...

Le courage de Meghan nous donne celui d’être heureux, maintenant, et de réaliser nos rêves, quelles que soient les difficultés que l’on traverse. 

Commentaires

Également féroce