17 animaux en voie de disparition qui pourraient bientôt ne plus exister

Jamais auparavant l'homme ne s'est autant préoccupé de son environnement qu'aujourd'hui. C'est une bonne chose, car compte tenu du changement climatique, de la rareté des ressources et de l'extinction de nombreuses espèces sur cette terre, nous devons être conscients que nous ne sommes que des invités sur cette planète. La protection des animaux est devenue un sujet important pour beaucoup de gens. Néanmoins, nous ne sommes parfois pas aussi conscients que nous devrions l'être au vu de l'ampleur effrayante de la diminution du monde animal.

Les photos suivantes montrent des animaux qui ont été mis sur la liste des espèces en danger par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Menacées par l'homme ou d'autres influences environnementales, il est possible que ces espèces disparaissent de notre chère terre dans quelques années.

1) Le saïga

Ces animaux à sabots, qui se distinguent des autres espèces d'antilopes principalement par leur museau en forme de trompe, vivent dans les steppes eurasiennes. Après la quasi-extinction de l'espèce au début du 20e siècle, leur nombre est remonté à environ 2 millions dans les années 1950. Cependant, au cours des 20 dernières années, ils ont a nouveau considérablement diminué, en partie à cause du braconnage illégal et de la mortalité massive causée par une maladie rare, la Pasteurellose. Aujourd'hui, les quelque 50 000 derniers spécimens se trouvent en Mongolie, en Russie et au Kazakhstan.

2) L’ours polaire

Le parent blanc de l'ours brun est également menacé par plusieurs influences. Déjà les autochtones des régions polaires chassaient l'ours et utilisaient son lard et sa fourrure pour survivre. Mais surtout le sport de la chasse pour le plaisir, qui est maintenant strictement interdit, a causé le déclin de la population d'ours polaires. Aujourd'hui, le forage pétrolier et la fonte des banquises sont les plus grands facteurs de risque pour les ours polaires. L'UICN estime qu’un tiers des ours polaires seront morts d'ici le milieu de ce siècle.

3) Le Lynx ibérique

pin1

Ce parent méridional du lynx vit dans les paysages montagneux d'Espagne et est très menacé. En 2000, les scientifiques n'ont compté qu'environ 400 animaux. La plupart des spécimens de cette espèce vivent aujourd'hui protégés dans le parc national espagnol de Doñana. Cependant, ils sont toujours menacés par les braconniers qui s'intéressent à la peau du lynx.

4) Le Bec-en-sabot du Nil

Le Bec-en-sabot du Nil, qui rappelle beaucoup une grande cigogne, porte son nom à cause de son bec recourbé. L'oiseau est chez lui dans les marécages d'Afrique, mais depuis la fin des années 1990, il est inscrit sur la liste des espèces en danger de l'UICN. La raison en est la destruction de son habitat par l'homme.

5) Le Pangolin

pin

Ces petits animaux en armure vivent dans les forêts asiatiques lorsqu'ils ne sont pas chassés par les braconniers. Leurs écailles "précieuses" sont utilisées depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise. Bien que les animaux soient protégés, des pièges sont installés illégalement à maintes reprises, les mammifères sont sortis clandestinement du pays et vendus aux "médecins traditionnels."

6) Le Nasique

Ce que beaucoup ne savent pas : seuls les Nasiques mâles sont dotés d'un nez proéminent en forme de poire, ce qui donne son nom à l'animal. Leur utilisation n'est pas exactement claire. Les chercheurs ont des soupçons : plus le nez du mâle est gros, plus il est attrayant pour les femelles et plus les sons qu'il peut émettre pendant la copulation sont forts. Ces singes à l'apparence amusante n'existent que sur l'île de Bornéo et sont donc particulièrement menacés, car ils ne peuvent pas se déplacer dans d'autres régions. L'agriculture sur brûlis et la déforestation, mais aussi la chasse illégale, font que le nombre de Nasiques ne cesse de diminuer.

7) Le Panda roux

Le panda roux, comme son nom l'indique, rappelle le grand ours noir et blanc qui aime manger du bambou. Mais c'est en fait la seule chose que ces animaux asiatiques ont en commun. Le panda roux, qui est chez lui dans les forêts de l'Himalaya, fait partie du groupe des mustéloïdes. Comme son habitat est limité, il souffre souvent de dépressions endogamiques (ou de consanguinité), c'est-à-dire de maladies causées par un matériel génétique trop semblable. De plus, des braconniers en ont après la fourrure des adorables petits ours. Environ 10 000 panda roux sont encore en vie, et la tendance est à la baisse.

8) Le Vautour à capuchon

pin3

Le vautour est une espèce de rapace qui se nourrit de charognes et d'autres restes. Ces oiseaux vivent en Afrique australe et Sahara occidental. Ils sont chassés et expulsés de leurs territoires, entraînant un déclin rapide de leur population. Les plumes du vautour sont également utilisées par les "guérisseurs" pour la médecine traditionnelle. L'UICN estime que ces oiseaux sont très menacés.

9) Le Monarque

Migrating Monarch Butterfly

Ce joli papillon vit et hiverne avec environ un million de ses congénères en Amérique du Nord et au Mexique. Le nombre semble élevé, mais il continue à baisser. Le manque de sites d'hivernage, la destruction des plantes à soie, qui sont la principale source de nourriture des chenilles, et les changements climatiques font que la population du papillon Monarque diminue progressivement. Bien que les papillons ne soient pas encore en danger aigu, l'UICN les a inscrits sur sa Liste rouge.

10) L'Entelle doré

Cette petite espèce de singe est à l'aise dans les forêts de l'Inde. Les singes vivent en petits groupes de mâles et de femelles dans les arbres. Leur habitat est gravement menacé par la déforestation. Le parc national de Manas est maintenant un lieu de retraite pour les animaux afin que leur population puisse à nouveau augmenter.

11) La Grenouille aux yeux d’or (Agalychnis annae)

Des espèces isolées de rainettes aux yeux jaunes vivent encore dans les marécages de l'arrière-pays du Costa Rica. Cependant, les grenouilles ont été chassées par le défrichement et d'autres destructions de leur habitat et sont en grande partie éteintes. Par le biais de projets de conservation, les protecteurs des animaux tentent maintenant d'obtenir une population stable avec les quelques spécimens restants.

12) Le Lémur catta

pin5

Une autre espèce de singe est gravement menacée par les influences environnementales et le défrichement de son habitat. De plus, les cattas sont souvent gardés comme "animaux de compagnie" ou chassés pour leur viande, ce qui réduit encore le nombre d'animaux vivant dans la nature. Selon l'UICN, la population a diminué d'environ 25 % au cours des 20 dernières années.

13) Le Panda

L'adorable panda aime grignoter les bambous des forêts de Chine. En tant que logo de l'organisation WWF, les ours ont atteint une renommée mondiale. Le plus triste est qu'à l'heure actuelle, on ne connaît qu'environ 1 800 panda vivant en liberté. L'expansion humaine et les changements climatiques sont les principales raisons de la menace qui pèse sur les animaux. Le gouvernement chinois a lancé un programme d'aide pour que les ours puissent vivre protégés dans les parcs nationaux.

14) Le Poisson Huso Huso (Bélouga)

pin6

Ce poisson à l'aspect un peu sinistre est en fait très tranquille. Autrefois originaire des eaux de la mer Adriatique, le Bélouga ne se trouve plus aujourd'hui que dans la mer Noire et la mer Caspienne. En raison de la surpêche et du manque de frayères, la population de ce poisson diminue à un rythme alarmant.

15) Le Pithécophage des Philippines (Aigle des singes)

L'aigle des singes ne se trouve que dans les forêts des îles philippines. Cependant, en raison de l'expansion de l'humanité, l'habitat de ce grand rapace est de plus en plus restreint, de sorte que l'UICN ne peut rendre compte que de 90 à 250 couples encore vivants. La population de ces oiseaux est donc gravement menacée.

16) Le Tamarin

Les animaux d'Amérique du Sud doivent aussi se battre avec un habitat qui diminue. Les singes tamarins, qui vivent dans les sous-bois de l'Amazonie et se nourrissent de plantes et de petits insectes, en sont un exemple. Trois sous-espèces de tamarins ont déjà été classées par l'UICN comme hautement menacées : le Tamarin à crête blanche, le Tamarin à pieds blancs et le Tamarin bicolore.

17) Le Protée anguillard (Olm ou Salamandre blanche)

pin7

Le Protée anguillard est une espèce européenne qui vit dans les grottes et les cavernes des Balkans. Malgré leur apparence un peu sinistre, qui rappelle celle d'une anguille, ce sont des amphibiens intéressants. Bien qu'ils aient la forme d'une larve, ils deviennent sexuellement matures à ce stade. La pollution de l'eau et le tourisme sont les plus grands dangers pour la Salamandre blanche, car les eaux usées et le développement des grottes pour les vacanciers les déplacent de leur habitat naturel.

Connaissiez-vous tous ces animaux ? C’est surprenant de voir le nombre d'espèces qu'il y a sur terre, et en même temps choquant qu'elles soient toutes menacées d'extinction. Considérant que ces photos ne sont que des exemples d’une liste beaucoup plus longue d’espèces menacées, elles nous laissent pensives et tristes.

Commentaires

Également féroce