La réponse cinglante d'une vendeuse à son patron qui la traite de grosse

Sherene Zarrabi est une jeune étudiante de Stillwater (Oklahoma, USA) qui travaille dans une petite boutique pour gagner un peu d’argent. Quand elle s’ennuie au travail, elle enfile quelques vêtements et les poste sur Instagram pour faire un peu de pub au magasin. Mais elle ne s’attendait pas à recevoir cet email abjecte !

Sherene travaille depuis septembre 2015 pour la marque Dainty Hooligan et a commencé à se prendre en photo au mois d’octobre. Mais lorsque le patron tombe sur les photos de Sherene, il envoie directement le message suivant à la gérante du magasin :

Facebook / Sherene Marie Zarrabi

Je voudrais que les choses soient claires. Je ne veux que des tailles S, des mannequins stéréotypées, pour représenter nos vêtements. Merci d’utiliser nos images professionnelles si le magasin de Stillwater ne peut pas embaucher quelqu'un qui pourrait être considéré comme une top modèle. Je ne veux dénigrer personne mais seulement communiquer les attentes de notre marque. Ne le prenez pas personnellement, je ne demande qu’à bien représenter la marque. En échange de cette liberté, je vous demande de retirer toutes les images des vendeuses qui ne correspondent pas aux critères demandés.” 

La gérante du magasin a fait suivre cet email à Sherene, qui n’a pas tardé à réagir! Elle a posté cet email sur son compte Facebook en annonçant qu’elle démissionnait immédiatement.

Facebook / Sherene Marie Zarrabi

Je ne veux pas représenter ou soutenir une marque qui a des valeurs et des croyances si archaïques. C’est pour CETTE raison que les jeunes filles ont des problèmes avec l’image de leur corps. C’est dégoûtant. Je démissionne immédiatement et suggère à mes amis et ma famille de ne pas soutenir Dainty Hooligan. Aimez-vous, peu importe ce à quoi vous ressemblez”, écrit la jeune femme. 

La réaction de Sherene a fait un véritable buzz sur Internet et des milliers de personnes soutiennent la jeune femme. 

C’est écoeurant de voir qu’une jeune fille peut être discriminée uniquement parce qu’elle a trop de formes pour faire une taille S !

Commentaires

Également féroce