Une femme garde un bébé fossilisé en elle pendant 46 ans

Zahra Aboutalib vit dans un petit village du Maroc. Elle est mère de trois enfants adoptés, grand-mère de plusieurs petits-enfants et jouit d'une vie simple et épanouie. Pourtant cela n'a pas toujours été le cas et Zahra a dû surmonter de nombreuses épreuves qui ont failli lui coûter la vie.

Youtube/ My Shocking Story

En 1955, elle attend son premier enfant avec impatience. Mais quelque chose lui semble bizarre. Le travail commence prématurément, mais après 48 heures l'enfant n'est toujours pas là. Elle est emmenée à l’hôpital. Il faut savoir qu'à cette époque-là, les soins médicaux n'étaient pas très développés au Maroc : il n'y avait pas d'échographie pour les femmes enceintes par exemple.

Youtube/ My Shocking Story

Lorsque les médecins lui disent qu'ils veulent faire une césarienne, elle prend peur. Peu de temps avant elle, une femme enceinte s'est vidée de son sang sur la table d'opération. Prise de panique et traumatisée, Zahra quitte l'hôpital. Au Maroc, il y a une croyance dite de "l'enfant endormi" : par le biais de la sorcellerie blanche, l'enfant peut naître bien après la date du terme. À l'époque, la légende a été créée pour que les hommes ne s’inquiètent pas lorsque vient le moment de la procréation. Par conséquent, les infidélités pouvaient être cachées.

Zahra est tellement sûre que son bébé va bientôt arriver qu'elle décide tout simplement d'attendre. Elle ne ressent aucune gêne, ne va voir aucun médecin et continue à vivre sa vie. Elle finit même par nier la présence de son enfant. Mais 46 ans plus tard, alors qu'elle a 75 ans, elle commence à souffrir de terribles maux de ventre. Les médecins pensent qu'il s'agit d'une tumeur.

Youtube/ My Shocking Story

Mais lorsqu'ils ouvrent son ventre, ils font une découverte incroyable :

Youtube/ My Shocking Story

Un bébé fossilisé ! Depuis 1955, il était caché dans l'utérus de Zahra pétrifié par le calcaire.

Youtube/ My Shocking Story

C'est cette calcification qui a sauvé la vie de Zahara, car cela a empêché que le foetus mort n'empoisonne le corps de la femme. Les couches de calcaire sont devenues trop dures, ce qui a provoqué les douleurs. Dans tous les cas, le bébé n'aurait jamais survécu étant donné que la grossesse était extra-utérine.

Youtube/ My Shocking Story

Dans ce cas-là, l'embryon ne se développe pas dans l'utérus, mais dans la trompe où il n'y a pas assez de place. De plus, la mère court un gros risque étant donné que la trompe peut exploser. De nos jours, les grossesses extra-utérines sont interrompues pour le bien des femmes enceintes.

Regardez l'histoire de Zahra en vidéo (en anglais) :

Le bébé de Zahra est resté dans son ventre pendant 46 ans. Les scientifiques appellent ce phénomène "l'enfant de pierre" (lithopédion) et à ce jour, on ne dénombre que 300 cas dans le monde entier.

Commentaires

Également féroce