Des villes immergées laissent les archéologues sans voix

Les mythes et légendes des villes sous-marines stimulent l'imagination de personnes du monde entier depuis des siècles. Or, il est vrai que les eaux les plus profondes du globe abritent énormément de trésors plus fantastiques que ce que l'on peut imaginer. Au cours de leurs explorations, les plongeurs tombent sur des choses extraordinaires et ces cinq ruines sous la mer en sont le parfait exemple. On a l'impression de faire un voyage dans le temps et dans un autre monde... surprenant ! 

1. Héracléion, Egypte

Les exploits architecturaux et culturels de l'Egypte ancienne continuent, encore aujourd'hui, de fasciner le monde. Tout le monde sait ce que sont les pyramides et temples, par exemple. Mais la mer Méditerranée possède également ses merveilles : la cité oubliée de Héracléion. Entre 550 et 331 av. J.-C., elle était la principale cité portuaire en Egypte jusqu'à ce qu'elle soit engloutie par les flots au VIIIe siècle de notre ère. 

heracleion-3__2548197c

Le mystère plane toujours sur la catastrophe ayant provoqué l'engloutissement de la ville sous les flots et les archéologues découvrent chaque année de nouveaux secrets gardés par l'ancienne cité.

En plus des statues, temples et autres artéfacts, les explorateurs ont trouvé de nombreuses traces de la vie quotidienne. La cité se situe environ à 6 km du littoral et possède toujours autant de valeur grâce à la préservation exceptionnelle des ruines et vestiges.

Heracleion: The submerged city!

Les statues sont toutes plus fascinantes les unes que les autres. Que garde ce lion ?

2. Lac Titicaca, Pérou

Le lac Titicaca au Pérou est l'un des plus grands lacs du monde et le plus haut lac navigable sur Terre. Et il est aussi impressionnant sous l'eau qu'il l'est à la surface.

Wikimedia/Pedro Szekely

Dans les profondeurs du lac, les chercheurs ont découvert une ville plus vieille que les Incas, soit âgée de 15 000 ans. On y trouve des temples, rues et terrasses utilisées pour l'agriculture. De nouvelles découvertes émergent à mesure que les plongées se succèdent.

Wikimedia/Jayme Pastoric

Les habitants du Pérou savent depuis toujours que cette ville à 20 mètres de profondeur existe, mais pour les scientifiques, cette trouvaille est plus que surprenante !

Wikimedia/Gold necklace/Daderot/PD

Mais en plus de l'or, des trésors et de l'ancienne architecture, les chercheurs ont parfois fait des découvertes macabres tels que des restes humains d'anciens habitants de la ville.

3. Atlit Yam, Israël

Atlit Yam est un site archéologique sous-marin situé près de la côte d'Israël datant de l'âge de pierre. Pendant des siècles, le site est resté caché 12 mètres sous la surface jusqu'à sa découverte en 1984 suite à une énorme tempête. Les chercheurs ont trouvé des pierres spéciales utilisées lors de rites religieux.

Wikimedia/Atlit-Yam/Hanay/CC BY-SA 3.0

Voici un schéma du site...

Wikimedia/Atlit-Yam, Ritual structure made of stones/Hanay/CC BY-SA 3.0

Les plongeurs ont découvert des réserves de nourriture laissées sur la tas ce qui indique que les habitants ont dû fuir de façon soudaine. Le site est une véritable mine d'or pour les ethnologues, ils ont même découvert le squelette d'une femme morte à cause d'une tuberculose.

Étant donné que le village est vieux de 6 000 ans, cette trouvaille est le premier cas avéré de la maladie. Les chercheurs ont également trouvé de nombreux restes de squelettes avec des dégâts au niveau des oreilles ce qui indique que ces derniers ont plongé profondément pour attraper des poissons et ont été blessé à cause de la pression de l'eau.

Tout laisse à penser que les habitants menaient une vie heureuse jusqu'à ce que le raz-de-marée s'abatte sur le site, le transformant ainsi en tombeau sous-marin.

4. Phanagoria, Russie/Grèce

Dans l'ancien temps, Phanagoria était l'une des plus grandes colonies grecques situées à l'extérieur de la Grèce. Aujourd'hui, un tiers de la ville se situe dans la péninsule de Taman sous les vagues de la mer Noire dans le territoire russe.

La majorité de la ville est ensevelie sous le sable, notamment le port et le cimetière.

Youtube/Nightmare

Les plongeurs ont mis la main sur des objets de valeur et artéfacts. Ces trouvailles leur ont permis d'en apprendre énormément sur l'histoire de la ville.

Les artéfacts ont révélé qu'une révolte avait presque entièrement détruit la ville en 63 av. J.-C. Cette dernière a été habitée pendant 1 500 ans jusqu'à son abandon. Les raisons restent encore un mystère, mais les chercheurs sont sur le point d'en lever le voile.

5. Mulifanua, Samoa

Mulifanua se situe au nord-ouest de l'île Upolu de Samoa. En 1973, les chercheurs font une découverte extraordinaire sur ce paradis tropical. Dans les profondeurs aquatiques, ils ont trouvé des fragments d'argile et les ruines d'un ancien site polynésien.

Seuls quelques morceaux ont été retrouvés, ce qui rend la découverte encore plus excitante pour les chercheurs.

Wikimedia/PortVilaLapita/Torbenbrinker/CC BY-SA 3.0

Se dire que ces villes immergées sont restées cachées pendant si longtemps sous la surface de la mer est fascinant. Ce genre de trouvailles offre de précieux renseignements sur les civilisations qui vivaient là, avant nous. Nous sommes curieux de voir combien d'autres villes endormies seront découvertes au fil du temps. Peut-être que l'Atlantide n'est finalement pas un mythe ? :-)

Commentaires

Également féroce