Une femme se venge après avoir été insultée de "faiseuse de sandwich"

Imaginez-vous : vous vous pliez en quatre pour une autre personne, effectuant seul toutes les tâches qui lui incombent et qui ne vous concernent même pas, tout en continuant à vous occuper de vous-même. Pas très séduisant, pas vrai ? Pourtant, c’est ce qu’un nombre incalculable de femmes vivent à travers le monde.

C’est le cas d’une femme qui, chaque jour, prépare consciencieusement le repas de son mari avant qu’il ne parte au travail. Mais lorsqu’il ose l’insulter et lui dire qu’elle n’est qu’une simple "faiseuse de sandwichs", en occultant totalement tout le temps et les efforts qu’elle lui consacre, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. 

Elle décide alors de lui préparer un sandwich un peu spécial pour témoigner de son mécontentement, et elle a bien raison !

Imgur/vollkommenes

Au lieu d’une habituelle tranche de fromage, elle place, entre les deux morceaux de pain, du fromage encore emballé sur lequel est écrit : "Pas désolée" !

Voilà une bien belle leçon pour son mari ingrat, qui en plus de ne pas faire l’effort de préparer son propre repas, ose insulter sa femme qui le fait à sa place.

Imgur/vollkommenes

Il est révoltant de voir qu’en 2017, certaines personnes se contentent encore de ce sexisme ordinaire. Ces insultes envers les femmes ne doivent en aucun cas être banalisées et montrent malheureusement une mentalité dégradante envers les femmes encore bien trop présente dans notre société.

Les femmes, au même titre que les hommes, travaillent d’arrache-pied au jour le jour et ne devraient en aucun cas être rabaissées, et encore moins se voir attribuer l’ensemble des tâches ménagères parfois ingrates que beaucoup rechignent à faire.

Bien heureusement, ce n'est pas une généralité. Les mentalités évoluent et il existe des couples où l’un comme l’autre s’investit de manière équitable. Peut-être vivrons-nous un jour dans un monde où cela sera la norme ? Il y a encore du chemin à faire, mais pour cela, il faut à tout prix combattre ce sexisme ordinaire qui donne systématiquement  à la femme la charge des tâches ménagères. Trop, c'est trop !

Source:

Bild

Commentaires

Également féroce