Une cité enfouie est révélée par une fouille archéologique à Uzès

Nous sommes en France, dans le Gard, sur les hauts d’Uzès. La construction d’un internat est prévue, mais il faut d’abord procéder à une fouille archéologique. Une simple formalité. Mais quand les chercheurs commencent à creuser, ils sont très loin de se douter de ce qu’ils vont trouver !

Il s’agit de la toute première fouille réalisée à Uzès. Et ce que les archéologues voient en creusant est extraordinaire. Ils tombent sur de nombreux signes du passage du temps, qui sont autant de témoins du riche passé de la ville d’Uzès : l'époque médiévale, et avant les tentatives d'invasion des Wisigoths, des Francs et des Sarrasins. Et encore avant, la conquête romaine. 

Youtube / France 3 Occitanie

Cette fouille archéologique nous entraîne plus de deux millénaires auparavant, au coeur d’Ucetia l’antique, la grandiose cité romaine. Auparavant, on n’en savait que peu de choses. Cette méconnaissance est aujourd'hui révolue !

"Au départ, raconte Marc Célié le directeur adjoint scientifique et technique de l’institut responsable de la fouille, on n’espérait pas forcément de découverte majeure. Mais nous avons trouvé des vestiges tout à fait inattendus, de grande qualité, qui témoignent d’une occupation romaine importante."

Youtube / France 3 Occitanie

Il y avait alors, au Ier siècle avant notre ère, une carrière de calcaire, assurant la richesse de la ville. Puis un puits ou une citerne, et enfin plusieurs salles superbes, décorées de mosaïques à la beauté époustouflante d’une soixantaine de mètres carré.

On y reconnait des animaux, qui ne cessent d’animer les esprits des archéologues : un aigle, une biche, une chouette et un canard.

Selon la mythologie, le premier appartient à Jupiter, la seconde symbolise Diane, la chouette représente Minerve.

Mais… Et le canard ? Marc Célié le reconnaît lui-même : "On ne sait pas trop ce qu’il vient faire ici!"

Découvrez en détail les découvertes de la fouille d'Uzès en regardant cette vidéo : 

De telles découvertes donnent le vertige ! Et si sous nos pieds, en ce moment-même, le sol abritait des reliques et des vestiges d'un passé si lointain ! Le travail de ces archéologues est vraiment formidable, et nous permet de mieux connaître le passé, pour mieux comprendre l'humanité. Bravo à eux !

Source:

Le Monde

Commentaires

Également féroce