Des triplées brûlées à 17 mois attendent une chirurgie pendant 27 ans

Le 21 septembre 1988, la vie des triplées Traf, Jordan et Chandra, va dramatiquement basculer pour toujours. Ce qui va arriver à ces trois bébés texans est tout simplement cauchemardesque.

Youtube/Punktiiii

Les triplées sont seulement âgées de 17 mois lorsque, soudain dans la nuit, leur maison prend feu. Malheureusement, leur maman, Patti, meurt au milieu des flammes.

Youtube/Lumenis Aesthetics

Alors que les bébés sont encerclés par les flammes, leur papa tente le tout pour le tout afin de les sauver. Comme les pompiers ne sont toujours pas arrivés, il brise l’une des fenêtres pour atteindre la chambre des nourrissons. Là, il découvre les bébés toujours endormis. Elles ne savent pas encore que leur maman n’est plus de ce monde.

Youtube/Punktiiii

Une fois les secours arrivés, une ambulance emmène rapidement les bébés aux urgences. Pendant des mois, les triplés doivent rester dans une unité de soins intensifs car 30 à 45% de leur corps a été brûlé au 3e degré. Les médecins craignent que les bébés ne puissent pas survivre aux blessures.

Youtube/Punktiiii

À la douleur physique s’ajoute un mal-être psychologique lorsque les fillettes apprennent que leur maman est morte cette nuit-là. Mais elles continuent de s’entraider, toutes les trois, depuis leur plus jeune âge. Et cela est d’autant plus important qu’un autre drame va bientôt changer leur vie à tout jamais.

Youtube/Lumenis Aesthetics

Leur papa, qui leur avait sauvé la vie, est mort en 2002 à cause d’une overdose de drogue. Les trois jeunes jeunes filles se retrouvent orphelines et doivent aller vivre chez leur grand-mère. 

Youtube/Punktiiii

Leurs peaux cicatrisent lentement mais elles sont toujours défigurées par les brûlures. Par conséquent, les soeurs doivent subir des dizaines d’opérations pour que leurs épidermes puissent cicatriser.  

Youtube/Lumenis Aesthetics

Alors qu’elles grandissent, elles se rendent compte d’une chose : leurs corps paraîtront toujours différents par rapport à ceux des autres enfants de l’école. C’est pour cette raison qu’elles décident toutes de ne porter que des t-shirts à manches longues et de mettre beaucoup de maquillage sur leur visage. Tout ce qu’elles veulent, c’est échapper aux moqueries et aux insultes.

Youtube/Punktiiii

Du fait de leur apparence, elles ont honte de qui elles sont et elles ont l’impression que ce sera le cas toute leur vie. Dans leur jeunesse, elles ont souvent été harcelées, tyrannisées et dévisagées à cause de leurs cicatrices.

Youtube/Lumenis Aesthetics

Mais les trois soeurs décident de ne pas abandonner tout espoir. Un jour, Chandra entend parler d’un docteur spécialisé dans les cicatrices provoquées par l’acné. Son nom : Dr. Jill Waibel. Et il se trouve qu’elle travaille aussi pour les cicatrices causées par des brûlures.

Youtube/Lumenis Aesthetics

Les brûlures des soeurs étaient si graves que le Dr. Waibel a accepté de les opérer gratuitement. Pour Jordan, cette opération était particulièrement importante, car son mariage était prévu pour bientôt. Alors qu’elle essaye une robe de mariée, dans un magasin, après son opération, elle se regarde dans le miroir. Et là, elle n’en revient pas : “C’est le genre de robe que je n’aurais jamais pu porter, si j’avais toujours eu mes cicatrices,” raconte-t-elle.

Facebook/Jordan Berns

Désormais, les trois soeurs ont retrouvé confiance en elles et souhaitent sensibiliser l’opinion sur les brûlés graves. Elles veulent se battre pour que toutes les victimes d’incendie puissent bénéficier de ce genre de traitement.

Youtube/Lumenis Aesthetics

Et depuis 2009, 50 000 personnes défigurées par des brûlures graves ont subi ce genre de traitement - avec un succès fantastique !

Youtube/Punktiiii

Leurs visages ont donné du courage à des milliers de personnes dans les quatre coins de la planète. Nombreux sont les brûlés graves qui ont vaincu leur peur et ont réussi à sortir de chez eux pour affronter le regard des autres. 

Commentaires

Également féroce