Un enfant né avec deux visages fête aujourd'hui ses 13 ans

Lorsque Tres Johnson voit le jour, les médecins ne lui donnent aucune chance de survie. Le petit garçon nait avec une maladie extrêmement rare qui lui déforme le visage et menace sa vie. Sa mère raconte aujourd'hui son histoire.

Brandy et Joshua Johnson, originaires du Missouri, attendent avec impatience l'arrivée de leur troisième enfant et choisissent même un nom très approprié pour l'occasion : Tres (trois en espagnol). Mais à la naissance, les heureux parents savent instantanément que quelque chose ne va pas et le diagnostic des médecins les plongent dans la tourmente.

Tres nait avec une duplication craniofaciale (disprosopus) qui lui déforme complètement le visage : ses yeux sont tellement écartés qu'ils lui confèrent une vision périphérique et ses narines se séparent d'une telle façon que l'on dirait que le nourrisson dispose de deux visages. Avant Tres, il n'y a eu que 36 cas de bébés naissant atteint de cette condition et tous ont trouvé la mort. C'est pour cette raison que les médecins ne veulent pas donner de faux espoirs aux parents.

La déformation du crâne fait pression sur le cerveau de Tres, ce qui affecte également ses capacités cognitives. Les médecins disent aux parents que même si par miracle l'enfant survit, il ne sera jamais en mesure de parler ni de marcher. Or, Tres est toujours en vie et si les médecins se sont trompés quant à la viabilité de l'enfant, ils se trompent peut-être aussi sur ce point-là, du moins, c'est ce qu'espèrent les parents.

Malheureusement, tout le monde n'est pas du même avis que Brandy et Joshua. Nombreuses sont les personnes qui pensent que les parents feraient mieux de l'euthanasier, car un enfant ne doit pas vivre avec une telle déformation. Heureusement pour Tres, ses parents n'ont que faire du jugement de personnes sans coeur.

Alors que les années passent, on découvre que Tres souffre également d'épilepsie. Il y a des jours où l'enfant peut faire jusqu'à 400 crises et le pire dans tout ça est que les médecins ne savent pas comment traiter son cas. Les parents décident alors de mener des recherches de leur côté et trouvent alors quelque chose que les médecins n'avaient même pas envisagé. Une découverte qui va changer la vie de Tres, du tout au tout : l'huile de cannabis !

Grâce à cette huile, la santé de l'enfant s'améliore très vite."J'ai fait énormément de recherches et lors de la première semaine d'utilisation, ses crises sont passées de 400 à 40 par jour. Il s'améliore considérablement sur le plan cognitif, a doublé de taille. Il pesait moins de 18 kg maintenant il en fait plus de 34 et il prend chaque jour un peu plus de forces. Son cerveau se développe beaucoup mieux également. C'est la meilleure solution que j'ai jamais prise", explique la maman de Tres.

Malgré le diagnostic peu réjouissant, Tres a vraiment déjoué le sort qui lui était prédit et vient de fêter ses 13 ans ! "Que Tres vive jusqu'à ses 13 ans tient du miracle, car il a passé toutes ses année à se battre pour survivre", raconte Brandy.

"Je ne pourrai plus dire le nombre de fois où on nous a répété qu'il ne survivrait pas et le voilà aujourd'hui, adolescent. Nous ignorons désormais les pronostics et conseils des médecins et vivons au jour le jour", continue-t-elle.

La famille possède une page GoFundMe où tous les dons sont les bienvenus pour les aider à prendre soin de leur fils et lui prodiguer les meilleurs soins possible. On ne peut être que bluffé par la façon dont Brandy, Joshua et Tres refusent de perdre espoir et profitent pleinement de leur vie ensemble malgré toutes les difficultés et obstacles qui se dressent devant eux. Tres est un véritable battant et sa famille nous montre à tous que l'espoir fait bel et bien vivre !

Source:

dailymail, metro

Commentaires

Également féroce