Une femme expulsée d’une piscine pour le port d’un maillot “osé”

Tori Jenkins et son fiancé, Tyler Newman, habitent tous les deux dans une résidence dans le Tennessee comprenant une piscine et une terrasse sur le toit accessible à tous les résidents. Le couple se languit de profiter de ce coin avec leurs amis par une belle journée ensoleillée, mais leur joie va vitre être écourtée : on demande à Tori de quitter les lieux à cause de... son maillot de bain ! Son compagnon explique alors dans une publication ce que sa fiancée a vécu ce jour-là :

"On a accusé Tori de porter un 'maillot string'. Il y aurait eu des plaintes sur sa tenue alors que cela faisait à peine 3 minutes que nous étions là. Nous étions assis avec cinq de nos amis, certains habitant la résidence d'autres non. Tori a alors décidé de se rendre au bureau de la résidence où je regrette de ne pas l'y avoir accompagnée, pour parler du problème calmement et poliment en privé avec le conseiller. Dans le bureau, le conseiller (dont je ne citerai pas le nom pour l'instant) a insisté pour prendre des photos de Tori afin qu'elle voie à quel point son maillot de bain était 'inapproprié' et lui a dit de se regarder dans un miroir..."

"On lui a dit que je ne pouvais pas lui étaler la crème solaire sur les parties de son corps qu'elle ne peut pas atteindre, car, selon lui, elle peut se débrouiller toute seule. On lui a aussi dit que son corps, parce qu'il a plus de formes que d'autres, est 'trop inapproprié' au milieu d'enfants. On a osé déclarer 'il y a trop d'adolescents dans la résidence et que ce genre de tenue pouvait les exciter.'

"Aujourd'hui, on a dit à ma fiancée qu'elle était moins importante que ce que ressentaient les hommes près d'elle. Que Tori était moins importante que les désirs sexuels des hommes envers elle. Je trouve que c'est la plus belle femme au monde, mais je la respecte. Je ne la rabaisserais, ni elle ni une autre femme, à cause de son apparence ou de ce qu'elle porte..."

"Je n'ai jamais vu ma fiancée gênée à tel point qu'elle ose à peine regarder ses meilleurs amis dans les yeux. Je ne l'ai jamais vue autant pleurer qu'aujourd'hui dans notre appartement. Je ne l'ai jamais vue souhaiter s'isoler de la sorte. Tout ça parce que des abrutis pensent qu'ils peuvent juger la taille et la forme de son corps..."

"CE QUE JE VEUX DIRE : je ne tolère pas qu'on oblige ma fiancée à s'habiller à la piscine de notre résidence alors qu'il fait 32 °C sous prétexte qu'elle 'pourrait exciter des adolescents.' C'est de la connerie. Ma fiancée doit pouvoir se mettre en maillot sans pour autant être sexualisée et avilie..."

Depuis, la publication a été partagée plus de 30 000 fois. Nombreux sont ceux qui ont pris partie pour le conseiller disant que Tori devrait plus se couvrir le corps, mais la grande majorité a condamné cet acte. La jeune femme reçoit le soutien de milliers de personnes qui trouvent injuste la façon dont elle a été traitée. Comme Tori le dit si bien : "Aucun homme ni femme n'a le droit de me faire sentir mal à l'aise avec moi-même."

Source:

Unilad

Commentaires

Également féroce