Une Roumaine peint avec le sang de ses menstruations

Timea Páll, âgée de 28 ans et originaire de Oradea en Roumanie, vit avec son fidèle compagnon Figaro (un Border Collie) et travaille en tant que créatrice, musicienne et artiste. Récemment, cette jeune femme a réussi à attirer l'attention sur son travail notamment suite à l'utilisation d'un outil particulier pour réaliser ses tableaux...

C'est difficile à croire pourtant, la jeune femme a créé un tableau représentant un foetus à partir de neuf pièces différentes, toutes peintes avec son propre sang. Celui de ses menstruations. Pour mener à bien son oeuvre, intitulée Diary of my Period (Journal intime de mes règles, en français), il lui a fallu 9 mois, en tout (une pièce réalisée à chaque règles).

En représentant un foetus, l'artiste cherche à focaliser notre attention non pas sur le sang, mais sur les menstruations en elles-mêmes. "Ma perte de sang menstruelle m'a inspirée pour donner naissance à quelque chose d'unique. Je me suis rendue compte de la beauté de la douleur, de la valeur du cycle menstruel et de la fertilité", écrit-elle.

Ce n'est pas par hasard qu'elle a mis 9 mois pour arriver au terme de son projet : chaque mois représente un bout du foetus, comme une interprétation à la fois dans le temps et dans l'espace d'une grossesse.

Les réactions vis-à-vis de son travail sont, comme l'on pourrait s'y attendre, mitigées. Certains trouvent l'utilisation du sang menstruel dérangeante et dégoûtante tandis que d'autres trouvent son oeuvre riche en émotions, motivante, originale et très recherchée.

Quand on y réfléchit bien, presque la moitié de la population est concernée par cette perte sanglante chaque mois, par conséquent, le fait que Timea l'expose fièrement et sans tabou peut avoir des échos positifs : il ne faut pas avoir honte de quelque chose qui est complètement naturel ! Tout en gardant une certaine limite tout de même, peut-être ?

Source:

buzzfeed

Commentaires

Également féroce