Terrible : un homme perd la moitié du visage à cause de tumeurs rares

Avertissement, certaines images peuvent heurter la sensibilité des internautes.

Tim McGrath, est un trentenaire originaire de l'État du Michigan. Un jour, alors qu'il sent un vive douleur au niveau de la mâchoire, il est à des années lumière de se douter qu'il est en réalité en train de vivre les derniers instants de sa vie "normale".

Il va voir son médecin qui lui fait passer une batterie d'examens et on trouve la cause de sa douleur : un sarcome synovial est en train d'apparaître sur son visage. Une forme rare de tumeur des tissus mous qui parfois se développe sans symptômes particuliers, mais qui se propage rapidement sur l'ensemble du corps.

Au début, Tim décide de ne pas se faire opérer, mais 18 mois plus tard, la tumeur fait la taille d'un raisin et ce sarcome étant résistant à la chimiothérapie, il n'y a pas d'options possible. Le sarcome synovial doit être retiré. L'opération dure presque 30 heures !

Les médecins ont fait tout leur possible pour reconstruire le visage du trentenaire, mais en vain ! Le corps rejette la greffe. Dans une interview, Tim raconte : "Après l'opération pour retirer la tumeur j'ai pleuré, je ne me doutais pas un seul instant que je serais défiguré."

Non seulement l'échec de la greffe le défigure, mais en plus, les tentatives de reconstruction ont provoqué des infections. Pendant quelques temps, il se retrouve même avec un trou dans le visage.

Sur recommandation d'un ami, il va voir le Dr Kongkrit Chaiyaste, un chirurgien plastique de renom, qui lui redonne espoir. Il utilise la peau des jambes et de sous les bras de Tim pour reconstruire la partie gauche de son visage.

Après l'opération, Tim raconte : "Je ne peux actuellement pas boire ni manger ni prononcer certains mots, mais ma qualité de vie s'est nettement améliorée. Les gens me regardent, surtout les enfants, mais j'espère qu'ils ne s'arrêtent pas à ça."

Cette fois-ci, son corps accepte la greffe. La reconstruction n'est pas encore terminée, mais le chirurgien a suggéré à Tim de faire une pause avant de poursuivre les opérations. "Le Dr Chaiyaste veut que je fasse une pause d'une année pour me détendre et regagner des forces. Il faut que mon visage désenfle et que je profite un peu de la vie." La prochaine opération consistera à redonner à Tim la capacité de manger et de boire avec la bouche.

Malgré cette terrible maladie et les conséquences désastreuses sur son physique, Tim se montre optimiste.

"J'ai aujourd'hui trouvé le courage de partager mon histoire et si elle me permet d'apporter beaucoup de bonheur à mes proches, alors c'est ainsi que cela devait se passer" , déclare Tim. Cet homme est une véritable source d'inspiration.

Commentaires

Également féroce