Une femme refuse de se faire avorter de son bébé condamné

T.K. et Deidrea Lauxs forment un couple que beaucoup envient. Ils sont fous amoureux et pour couronner le tout, Deidra apprend qu’elle est enceinte. Malheureusement, dès le début de sa grossesse, une terrible nouvelle vient briser leur bonheur.  

Youtube/TheDallasMorningNewsYoutube/TheDallasMorningnews

A l’échographie, le foetus a une apparence inhabituelle et à l’issue d’examens plus poussés, il devient évident que ce petit être ne vivra pas longtemps une fois né. Les médecins annoncent cette terrible nouvelle aux deux parents. Dans ces conditions, ils leur conseillent vivement un avortement, pour abréger leur souffrance.

Youtube/TheDallasMorningNews

T. K. et Deidrea ne savent que penser. Ils sont effondrés et en même temps, ils souhaitent tellement rencontrer le fruit de leur amour, le serrer dans leur bras ne serait-ce qu’un instant. Le dilemme est une vraie torture. Seront-ils assez forts pour rencontrer leur bébé en sachant qu’il est condamné ? 

Youtube/TheDallasMorningnews

Après une longue réflexion, envers et contre tous, ils prennent la décision impensable de mener la grossesse à terme. C’est ainsi qu’ils commencent un long chemin, entre la vie et la mort. 

Au fur et à mesure de la grossesse, ils en apprennent plus sur le bébé. Tout d’abord, ce petit être est un garçon. A priori et d’après ce que l’on peut voir sur l’échographie, son visage est déformé. Il a un trou à la place de la bouche et aura donc de grandes difficultés à respirer.

Youtube/TheDallasMorningNews

La pression est très grande pour Deidrea. En effet, de toutes parts, elle reçoit des félicitations de son entourage ou bien d’inconnus qui s’attendrissent devant son ventre qui grossit à vu d’oeil. Cela lui rappelle à quel point son bonheur est fragile. Mais entre larmes de joie et larmes de tristesse, elle fait face. 

Youtube/TheDallasMorningNews

Le couple sait que dès que le bébé sera né, il pourra mourir à tout moment. En ce sens, pour apprécier et pour profiter un maximum de leur bébé quand il sera là, ils décident de choisir son cercueil avant sa naissance. Le coeur en lambeaux, ils s’exécutent.

Youtube/TheDallasMorningNews

Vient enfin le jour tant attendu, et redouté, de l’accouchement. T. K. et Deidrea trépignent. Il ont tellement hâte de rencontrer Thomas, leur bébé miracle. Deidrea accouche, stressée, mais elle donne le maximum pour son bébé. Quand elle serre le petit dans ses bras, elle le trouve magnifique. 

Youtube/TheDallasMorningNews

Malgré sa déformation faciale, c’est un bébé comme les autres. Hélas, seulement en apparence. Car ses reins sont défectueux, son cerveau est mal formé et ses poumons trop fragiles : la liste est très longue.

Youtube/TheDallasMorningNews

Mais quand T. K. et Deidrea regardent leur petit ange, ils oublient tout. Au bout d’une journée, les parents dévoués apprennent, à leur grande surprise, qu’ils peuvent ramener Thomas à la maison. Cette nouvelle leur procure une joie immense qu’ils ne pensaient pas un jour ressentir. Bien sur, le nouveau-né est sous médicaments, à très forte dose. C'est une initiative à hauts risques.

Youtube/TheDallasMorningNews

Dans ces conditions extrêmes, ils ne vont pas quitter leur petit ange et veiller sur lui à chaque instant, même pendant son sommeil. Ils ne manqueraient pour rien au monde le bonheur de savourer ne serait-ce qu’une seconde avec lui. 

Plusieurs fois, Thomas s’affaiblit, mais chaque fois reprend des forces. Ses parents espèrent un miracle. Ils dorment avec lui tous les soirs. Mais au bout de cinq jours, au matin, Thomas git inerte, au milieu de T. K. et Deidrea. Le petit s’en est allé. 

Youtube/TheDallasMorningNews

Ils vont alors lui faire des adieux déchirants. Ils l’habillent une dernière fois, le câlinent, l’embrassent. Leur amour est si grand qu’ils arrivent à sublimer leur douleur en un sentiment de paix magnifique.

Youtube/TheDallasMorningNews

Au cimetière, les derniers adieux font couler les larmes. Mais le plus important, c'est que la vie a triomphé là où il n’y avait plus d’espoir. Thomas a pu vivre quelque jours.

Youtube/TheDallasMorningNews 

Youtube/TheDallasMorningNews

Vous pouvez découvrir cette histoire belle et tragique à la fois dans cette vidéo (en anglais) : 

T. K. et Deidrea ont choisi d’écrire leur propre histoire avec courage et dignité. On ne peut qu’admirer ces parents qui ont bravé les tabous de la maladie, de la peur et de la souffrance pour permettre au fils qu’ils ont conçu de vivre un instant sur cette terre. 

Source:

Little things

Commentaires

Également féroce