Les soeurs Sutherland : plus de 10 m de cheveux au total !

Les soeurs Sarah, Victoria, Isabella, Grace, Naomi, Dora et Mary Sutherland et leur unique frère, Charlie, sont nés entre 1845 et 1865 dans l'État de New York. Ses soeurs sont devenues célèbres grâce à une particularité pour le moins étonnante.

Les enfants vivent avec leurs parents (dont le papa est pasteur) au sein d'une ferme dédiée à l'élevage de dindons. La famille est très pauvre. La mère, qui meurt malheureusement en 1867, est extrêmement fière des longues chevelures épaisses de ses filles. Pour faire pousser les cheveux tout en les gardant en bonne santé, elle étale un mélange secret chaque jour sur leur chevelure. Le seul problème avec ce "gel" est que l'odeur est pour le moins nauséabonde. Si bien que les filles ne se rendent jamais à l'école pour éviter de se faire embêter et entendre les moqueries de leurs camarades. Mais peu importe ce qui se cache dans cette mixture, le résultat se révèle absolument bluffant : la soeur avec les cheveux les plus "courts" dispose d'une crinière de 1 m 50 et celle de Victoria (la plus longue) atteint presque les 2 m !

Leur père, Fletcher Sutherland, fait chanter ses filles à l'église, mais il se rend vite compte que la foule est moins intéressée par leurs performances musicales que leurs longues chevelures. Il décide donc de tirer profit de la situation : il emmène ses filles faire une tournée, à la manière de vrais groupes de musique. Le succès est immédiat ! En 1880, elles font même une représentation à Broadway. Alors qu'elles déambulent dans les rues de New York, elles sont assaillies par des fans qui les reconnaissent grâce à leurs longues chevelures. Mais elles connaitront véritablement la gloire lorsque leur père va signer un contrat avec le cirque Barnum & Bailey Circus en 1884. Des gens viennent des quatre coins des États-Unis pour voir les femmes décrites comme étant les "Sept Merveilles du monde".

À la fin du 19è siècle, la maladie et la pauvreté terrassent les hommes et les chevelures épaisses et brillantes de ces soeurs sont considérées comme des symboles ultimes de santé, vitalité et exotisme. Les gens sont tout simplement fascinés par leurs cheveux, alors les soeurs décident de tirer profit de cette fascination. Elles commencent à produire leurs propres produits de soins pour les cheveux et en font elles-mêmes la promotion. En 1890, elles ont déjà vendu plus de 2,5 millions de flacons (1,50$ à l'unité soit environ 1€40). Un joli butin pour l'époque !

Les soeurs Sutherland font fortune et après la mort de leur père, elles décident de transformer la ferme familiale en un énorme domaine. Bien loin de l'image innocente des filles de chorale, le quotidien des femmes aux longues crinières se révèle empreint de sexe, drogues, bagarres et excès en tout genre. Elles dilapident leur argent à tout va et profitent de leur succès.

Mais le coup de grâce arrive avec les années 20, lorsque les standards de mode préfèrent les cheveux courts (coupe au carré) aux cheveux longs considérés comme démodés. L'âge d'or des soeurs prend fin et elles tombent vite dans l'oubli.

Après avoir dilapidé toute leur fortune et perdu leur domaine suite à un incendie, les soeurs encore en vie (seulement les 3 d'entre elles qui se sont mariées) finissent leur vie comme elles l'ont commencé : dans la plus grande des pauvretés. Grace, la dernière des soeurs en vie, continue d'entretenir sa longue chevelure jusqu'à sa mort en 1946.

Aujourd'hui, tout ce qu'il reste de ces célèbres soeurs sont les nombreuses photos de leurs impressionnantes chevelures. À l'heure actuelle, elles en fascinent encore plus d'un. Elles font penser à l'histoire féérique de Raiponce, malheureusement sans la fin heureuse qui va avec.

Source:

Daily Mail

Commentaires

Également féroce