Après avoir perdu deux enfants, cette mère risque tout pour un autre

En février 2016, un tremblement de terre fait vivre aux habitants de Taiwan un vrai cauchemar, causant la mort de 115 personnes et plus de 100 blessés. Avec une magnitude de 6,4, il cause l’écroulement de nombreux bâtiments dans le sud du pays.

Un couple, particulièrement affecté par la tragédie, a récemment fait l’expérience d'une sorte de renaissance. 

Lors de cette nuit fatale, les secouristes extraient le corps de leur fils de 10 ans des décombres quelques heures après la catastrophe. Leur fils de 15 ans est déterré seulement cinq jours plus tard. Le chagrin amer causé par la perte de leurs deux enfants, en plus de la terreur qu’ils ont eux-mêmes traversée en étant enterrés vivants, rendent la vie presque insupportable pour le couple.

 

Shu-yi, la mère, est complètement dévastée, partageant des photos de ses fils et ses souvenirs d’eux sur Facebook. “Sans vous deux, il n’y a plus de bonheur ni de rires…” confie-t-elle. “Je ne veux plus célébrer les fêtes, parce que je n’ai aucune raison d’être heureuse…”

Attention, regarder sa page Facebook vous brisera le coeur. Vous pouvez imaginer tout ce qu’elle a pu ressentir. Puis elle et son mari ont eu une idée.

“J’ai souvent rêvé de mon fils pendant la nuit. Dans mes rêves, il était devenu un nouveau-né et je le prenais dans mes bras. Mais parfois, j’ai aussi rêvé qu’il criait et continuait de demander de l’aide.”

Les regrets se transforment peu à peu en un désir d'avoir un autre bébé.

 

Leurs proches tentent de les dissuader dans la mesure où Shu-yi s’est faite ligaturer les trompes neuf ans auparavant. Mais l’insémination artificielle reste une possibilité, et ils décident de tenter le tout pour le tout.

Finalement, en juin, elle tombe enceinte. Ce n’est pas toujours facile : les médecins lui disent, lors d’un simple contrôle, que le placenta s’est séparé de la paroi utérine, réduisant les chances de survie du bébé et mettant même la vie de Shu-yi en danger. Elle s’effondre lorsqu’elle apprend la nouvelle. “J’ai perdu deux fils cette année, aucune mère ne peut supporter la perte d’un troisième. Je paierais n’importe quel prix pour que mon bébé puisse survivre.”


Puis, en décembre, elle est emmenée d’urgence à l’hôpital en raison de saignements. Shu-yi est atteinte de toxémie et d’insuffisance rénale, mais après deux jours de dialyse et autres traitements, elle survit. Les médecins réalisent une césarienne d’urgence, permettant de donner naissance à une magnifique petite fille en bonne santé. Son mari ne réussit pas à retenir ses larmes, et écrit à l’attention de ses fils décédés sur Facebook : “Votre petite soeur est bien arrivée.”

Pour Shu-yi et son mari, leur nouveau bébé implique non seulement une nouvelle vie et un nouveau bonheur, mais aussi un moyen de se remettre de la perte de leurs enfants.

La perte d'êtres qui nous sont chers peut parfois sembler insupportable. Shu-yi et son mari ont réussi à se relever malgré la douleur, prenant un nouveau départ avec leur petite fille. Souhaitons-leur tout le bonheur du monde !

Commentaires

Également féroce