Une mère prévient des dangers de l'usage d'opiacés chez les jeunes

Chez les jeunes, une nouvelle mode se répand comme une trainée de poudre aux quatre coins du monde et coûte la vie de plus en plus de personnes : l'usage d'opiacés et de puissants antidouleurs, devenu monnaie courante, dans certains types de soirées. Uniquement disponibles sur ordonnance, ces produits sont très dangereux et le risque d'overdose est extrêmement élevé. Une maman canadienne, Sherri Kent, a récemment fait l'expérience de la dangerosité de cette nouvelle mode : alors qu'il a pris des opiacés pendant une soirée, son fils a justement fait une overdose et trouvé la mort.

Sherri est complètement anéantie par la perte de son enfant, Michael. Il n'avait que 22 ans et encore plein de choses à vivre. Alors qu'il se trouvait toujours sous assistance respiratoire, dans le coma, Sherri a pris la décision de prendre Michael en photo et de la poster sur Facebook pour prévenir les autres du danger que représentent les opiacés :

La première fois qu'un dealer s'approche de Michael pour lui proposer de l'héroïne, ce dernier refuse. Mais le lendemain, la curiosité de Micheal l'emporte sur la raison : alors qu'il croise le dealer dans une boutique, il l'accompagne aux toilettes pour essayer la drogue qui se trouve être du Fentanyl, un puissant antidouleur. Lorsque Michael s'écroule après avoir pris la drogue, le dealer le laisse dans les toilettes pendant 20 minutes avant d'aller chercher de l'aide.

Lorsque les secours arrivent, il est déjà trop tard. Michael est transporté vers l'hôpital le plus proche où il est mis sous assistance respiratoire. Il reste plongé dans le coma pendant plusieurs jours. Lorsqu'on lui apprend qu'il n'y a plus aucun espoir pour son fils, Sherri décide de débrancher Michael. C'est la décision la plus dure et douloureuse que cette maman ait jamais prise. Elle en est encore malade.

Sherri est désormais déterminée à empêcher qu'une telle tragédie ne frappe une autre famille. Son message est clair : l'usage des opiacés atteint des proportions effrayantes et il est temps d'agir. Les parents doivent prévenir les enfants du danger qui les guette s'ils décident de prendre ce genre de produits et garder un oeil sur eux. Pour Sherri, si son message ne sauve ne serait-ce qu'une vie, alors la mort de Michael ne sera pas vaine...

Commentaires

Également féroce