De mystérieuses sculptures sont retrouvées partout en Irlande

La pluie, les pubs et les roux : quand on pense à l’Irlande, ce sont ces quelques clichés qui nous viennent d’abord à l’esprit. Pourtant, on y trouve quelque chose d’unique et incroyable auquel on est loin de s’attendre : des sculptures. Mais pas n’importe lesquelles.

On décompte pas moins de 110 de ces surprenantes sculptures, représentant des vieilles femmes écartant leurs parties génitales, à travers le pays. Une carte interactive a même été créée afin de connaître la localisation de chacune d’elles.

Sculptées au Moyen-Âge, on les trouve aussi bien dans des maisons médiévales que des églises ou des lieux sacrés. Les historiens s’y intéressent naturellement tout particulièrement. Mais encore à ce jour, le mystère qui les entoure reste entier.

Pendant longtemps, on croit que les fameuses sculptures, appelées "Sheela-na-Gigs", représentent les démons de la luxure, voire l’oeil du diable.

Mais actuellement, deux hypothèses sont fortement plébiscitées par les chercheurs. Ces sculptures représenteraient tout simplement la fertilité, ou encore la femme de Saint Patrick, le saint patron de l’Irlande, nommée Sheela.

Beatrice Kelly, responsable des recherches, explique : "Les Sheela-na-Gigs sont des symboles très évocateurs de la féminité dans la culture irlandaise ancienne et leur emplacement visible dans les églises médiévales et les châteaux atteste de l’importance de la femme dans la société irlandaise."

Grâce à la création de la nouvelle carte interactive, Beatrice espère que les gens pourront mieux appréhender la place traditionnellement occupée par les femmes dans la culture et la société irlandaise.

Ces sculptures bien curieuses d’apparence se révèlent donc être lourdes en secrets ! Grâce au travail des historiens, nous en apprendrons probablement plus à ce sujet dans les années à venir. On a hâte !

Source:

Dailymail

Commentaires

Également féroce