Une fille trouve une photo de son petit-ami mort prise par un inconnu

Lorsque Saya Tomioka pose ses yeux sur Griffin Maddens lors de son tout premier jour à l’université, c’est le coup de foudre. Le jeune couple devient très vite inséparable et vit un amour idyllique, ponctué d'instants de bonheur tout aussi forts qu'anodins. Ils se remémorent tout particulièrement une soirée à New York, le 16 juin 2015, à la fois simple et magique.

Ils se rendent à Broadway pour assister à un spectacle, The Book of Mormon (Le Livre de Mormon). Saya se rappelle encore du fou-rire du jeune homme pendant la comédie musicale, leur repas en amoureux, et leur ballade à Times Square. Elle reste bouche bée face à la splendeur de l’endroit : toutes ces lumières, tout cette énergie revigorante, tous ces inconnus qui défilent devant elle. Saya, qui a toujours été à fleur de peau, ne peut empêcher les larmes de perler le long de ses joues. Griffin s’approche alors d’elle et lui donne un doux baiser.

Cette scène, qui paraît tout droit sortir d’un film romantique, ne passe pas inaperçue. Arken Avan, un photographe particulièrement ému, décide d’immortaliser le moment en prenant un cliché. Cet artiste New Yorkais arpente les rues de la ville pour capturer des instants de vie, et tout particulièrement des moments de bonheur et d’amour immodérés qu'il diffuse ensuite sur sa page Facebook. Mais lorsque Saya et Griffin voient la photo qu’il a pris d’eux, ils ne savent pas qui il est, et ne pensent d’ailleurs même pas à lui demander son nom. Ils reprennent simplement leur route, sans s’imaginer à quel point ce qui venait de se passer allait devenir important.

Le 2 décembre 2016, Saya est en déplacement à Las Vegas pour son métier de danseuse. Et c’est là qu’elle apprend l’impensable. Griffin est piégé au coeur d’un incendie à Oakland, en Californie, où il prend part à une fête qui battait son plein. Saya s’enferme alors dans sa chambre d’hôtel et reste assise six heures durant, le regard fixé sur son écran de téléphone. Est-il encore vivant ? Est-il en train de penser à elle ? Le temps semble presque être figé pour Saya, qui ne réussit à trouver le sommeil.

Youtube/Inside Edition

Lorsqu’elle se rend à Oakland le jour qui suit, elle ne sait toujours pas ce qu’il en est du sort de Griffin. Accompagnée de sa famille et ses amis, elle attend au commissariat pendant 12 heures. Un simple message, un simple signe de vie… c’est tout ce qu’elle veut. "Je t’ai attendu, jonglant entre moments de désespoir, de vide, et de nos plus beaux souvenirs ensemble,” écrit-elle même lors de cette interminable période d'attente.

Mais tous les espoirs de la jeune femme sont réduits à néant lorsqu’elle apprend que Griffin, comme 35 autres personnes, s’est éteint à tout jamais. La tragédie ébranle l'ensemble des États-Unis, mais la douleur qu'éprouve Saya est encore bien plus forte et indescriptible. 

Youtube/Inside Edition

Saya est sous le choc et tente de s'accrocher d'une manière ou d'une autre à ce qu'il lui reste de son âme soeur, son amour perdu. Elle se rappelle alors de cette sortie à New York et de ce baiser capturé par un photographe, ce souvenir venu de temps heureux et dont elle n’arrive désormais plus à se défaire. Elle souhaite de tout coeur retrouver le cliché et décide alors de faire une demande désespérée et complètement folle. Elle lance un appel sur Facebook, espérant que son message puisse trouver son destinataire : le photographe qui a immortalisé leur amour ce soir-là.

Contre toute attente, après quatre jours seulement et un peu plus de 400 partages sur le réseau social, la jeune femme est contactée par le photographe, qui a vu la publication apparaître sur son fil d'actualités. "J’ai décidé de ressortir mes archives, et je n’étais pas certain que c’était moi ni même d’avoir encore la photo, car c’était il y a plus d’un an et il y a plus de 200 000 photos dans mes archives," explique-t-il. "Heureusement, j’ai retrouvé leur magnifique photo, et j’étais tellement heureux d’avoir mis la main dessus et photographié ce moment merveilleux.”

Saya ne pourrait être plus reconnaissante envers cet inconnu. Elle publie sans tarder le cliché, qu’elle accompagne d’un long texte (en anglais) très fort en émotion, et dont voici un extrait :  

“Je n’ai pas de regret, je n’ai jamais douté de mes sentiments pour toi. Mon coeur, je sais que tu m’as aussi toujours aimée. Tu vas me manquer éperdument, et tu manqueras tout autant à toutes les personnes qui te connaissent. Ta lumière a touché tellement tellement tellement de gens, et tu nous as appris et continueras à nous apprendre à vivre nos vies de manière aussi complète et généreuse que la tienne. Je te promets que je ne m’arrêterai jamais de rire, je rirai encore plus fort. Je ne cesserai jamais d’aimer, j’aimerai encore plus fort.”

Si vous avez été touché par ce drame, vous pouvez visionner cette vidéo (en anglais) :

Les derniers mots de Saya pour l’amour de sa vie et leur cliché miraculeusement retrouvé sont tout simplement déchirants. Cette tragédie, qui a coûté la vie à 36 innocents, est si atroce qu'aucun mot ne paraît pouvoir la décrire. Mais la force et le courage de Saya face à une telle perte sont une réelle inspiration qui, nous l'espérons de tout coeur, lui permettront rapidement de refermer cette blessure encore à vif dans son coeur. 

Source:

Insideedition

Commentaires

Également féroce