Le coup de gueule de la police allemande après l'accident d'une fillette

"Honte à vous les badauds de la Gare centrale !", voici la première phrase d'une publication de Facebook postée par le poste de police de Hagen en Allemagne. La raison ? Lorsqu'une petite fille est percutée par une voiture, une scène incroyable se déroule sous les yeux de la police. La police a alors eu une réaction spectaculaire et a choisi d'écrire ce message :

Voici la publication : 

"Honte à vous les badauds de la Gare centrale !

Hey, vous les badauds de la Gare centrale,

Comme vous le savez déjà, grâce ou plutôt à cause de votre curiosité sans limite, cet après-midi - près de la Gare centrale de Hagen - une petite fille a été renversée par une voiture qui a grillé un feu rouge. Elle a été grièvement blessée et a dû être transportée d'urgence en hélicoptère jusqu'à l'hôpital.

Vous devriez avoir honte de vous, la centaine de personnes présentes avec des téléphones à la main, pour avoir grandement perturbé le travail des secours. Vous êtes venus juste pour filmer une petite fille blessée et l’atterrissage d'un hélicoptère. De nombreuses patrouilles de police ont été appelées pour éloigner tous les badauds afin que les secours puissent faire correctement leur travail. Certains d'entre vous ont même demandé à des officiers s'ils pouvaient se rendre de l'autre côté de la zone sécurisée pour pouvoir mieux filmer. Incroyable !

Les pompiers ont dû utiliser des draps blancs pour cacher la petite fille alors qu'elle recevait les premiers soins. Mais ça ne vous a pas empêché de venir avec vos smartphones à la main pour regarder et filmer la scène. C'est véritablement le comble de la cruauté.

Note pour plus tard : les pompiers, les secours et la police sont là pour sauver des vies et non pour être bloqués par vous, les voyeurs. Chacun d'entre nous est susceptible d'être un jour à la place de cette petite fille et quand il s'agit de sauver une vie, chaque seconde compte. Dans nos métiers, nous avons vraiment mieux à faire qu'à nous préoccuper des passants. À l'avenir, laissez vos téléphones dans vos poches et passez votre chemin.

La police de Hagen."

La police a dû faire une déclaration pour que cet événement ne se reproduise jamais. Mais à quoi pense une personne lorsqu'elle prend son téléphone pour filmer un enfant en train de se battre pour rester en vie ? C'est à la fois triste et écoeurant. Espérons que cette publication donnera une bonne leçon aux passants !

Commentaires

Également féroce