La photo du short d'une Américaine fait le buzz sur Internet

Il y a deux ans, l’Américaine Missy Rogers achète un short noir dans son magasin préféré : American Eagle. Il y a quelques mois, elle est retournée dans le magasin pour en acheter un similaire, en marron cette fois. Sauf qu’en rentrant chez elle, elle compare les deux shorts et tombe des nues.

Elle prend alors les deux shorts en photo et poste ce message virulent sur Facebook :

Voici une photo de deux shorts d’American Eagle. J’ai acheté le short noir il y a deux ans et le marron cette année.

Le noir fait la taille 34. 

Le marron fait la taille 40. 

Comme la photo le montre, ils ont tous les deux la même largeur. La seule différence, c’est l’année de leur achat, leur longueur et leur style légèrement différent. Comment se fait-il que ce qui était considéré comme du 34 corresponde maintenant à du 40 ? À quel point la taille 34 est-elle devenue petite ? 

Quand j’étais au magasin, ma première impression en essayant la taille 34 (que je faisais avant) était démoralisante car je ne pouvais même pas enfiler le short au-dessus des genoux.  Devoir prendre jusqu’à une taille 40 m’a fait me demander combien de kilos j’avais pris. Mais une fois que j’ai amené le short à la maison et que je les ai comparés, j’ai réalisé que la taille n’est littéralement qu’un chiffre. 

Néanmoins je suis vraiment inquiète du message que les jeunes filles reçoivent avec la promotion que font les média du “corps maigre parfait”. Elle sont convaincues que plus leur taille de vêtement est petite, plus elles sont belles.

Ce n’est pas le cas et je pense que c’est important de montrer que la taille des vêtements ne reflète pas la beauté. Si une taille 40 correspond à ce qu’était un 34 auparavant, quel message insinuez-vous aux plus jeunes filles ? 

Dans la mode pour femme, vous pouvez faire du 34 dans un magasin et du 42 dans un autre. Vous pouvez essayer les mêmes vêtements dans des couleurs différentes et faire une autre taille.

Le fait est que l’on devrait être sûr de nous dans notre corps et dans nos vêtements. Le 34 ne va pas être le même de partout ou aller de la même façon à une autre personne. Un taille n’est pas un chiffre qui décrit votre beauté, votre santé et votre corps. C’est littéralement juste un chiffre imprimé sur une étiquette. 

Trouvez des vêtements qui vous permettent d’avoir confiance en vous, qui sont confortables, qui vous permettent de vous trouver beau et surtout d’être vous-même plutôt que de vous inquiéter de la taille. Vous êtes plus qu’un chiffre.” 

Avec son message, Missy Rogers a fait le buzz sur la toile et des milliers d’internautes ont partagé ses mots afin que tout le monde comprenne que personne ne peut finalement se fier aux étiquettes des vêtements pour femme. 

Commentaires

Également féroce