Un bébé est couvert de bleus après une journée passée à la crèche

Ruchita et Rajat habitent en Inde et sont les heureux parents d’une petite fille de neuf mois, Ritisha. Les deux parents travaillent et placent donc leur petite ange à la garderie. Quand sa mère la récupère le soir, elle ne se doute pas que la petite a vécu l’enfer sur terre.

Youtube/Twoface

Ruchita remarque tout de suite le bleu en dessous de son oeil. Stupéfaite, elle demande au propriétaire de la garderie ce qu'il s’est passé. Il est formel, Ritisha s’est fait mal en jouant. Mais la petite a l’air effrayée. Le parents pensent d’abord que le stress du premier jour est responsable de son angoisse. Ils ignorent encore que la vérité est abominable.

Youtube/Twoface

Une fois à la maison, Ritisha ne s’arrête pas de pleurer et refuse de s’alimenter. En la déshabillant, les parents remarquent que leur petite princesse est couverte de bleus. Ruchita et Rajat sont complètement retournés et ont du mal à croire ce qu’ils voient. Mais la situation va encore empirer.

La fillette terrorisée est soudain prise d’une forte fièvre et se met à vomir, c’est un cauchemar. Les parents l’emmènent d’urgence à l’hôpital et découvrent sur les radios que Ritisha a une fracture du crâne, qui a causé une hémorragie interne. Le docteur conclut à un terrible diagnostic : leur petite fille a été battue.

Youtube/Twoface

Ruchita et Rajat entrent dans une rage folle et se rendent immédiatement à la garderie pour visionner les vidéos de surveillance. Le propriétaire s’y oppose, il ne donnera les bandes qu’à la police s’ils ouvrent une enquête. Ils sont consternés par l’insensibilité et la cruauté de cet homme.

Abattus mais prêts à tout pour que justice soit faite, les deux parents portent plainte et les autorités se saisissent de l’affaire sans attendre. Ce qu’ils découvrent sur les vidéos leur retourne le coeur. 

Youtube/Twoface

On y voit une nounou frapper la petite avec des jouets, et la jeter sur le sol comme une poupée de chiffon.

Youtube/Twoface

Youtube/Twoface

Ritisha n’est peut être par la première victime de cette tortionnaire. La nounou et le prioritaire sont immédiatement placés sous les verrous.

La colère a cédé la place à l’incompréhension et à la tristesse. La maman confie : "Nous ne pouvions pas en croire nos yeux quand on a vu les vidéos de surveillance." Rajat, le papa, ajoute : "C’était inhumain." 

Vous pouvez découvrir la vidéo de cette histoire bouleversante (en anglais) : 

Attention, les images contenues dans cette vidéo sont choquantes et pourraient heurter la sensibilité des internautes.

Heureusement, les parents de Ritisha ont vite réagi et ont pu couper court aux violences faites à leur bébé. Il est toujours compliqué de comprendre un enfant qui ne parle pas. Il convient de rester attentif à son comportement et à sa condition physique pour protéger les petits bouts de chou des dangers de ce monde. 

Commentaires

Également féroce