Une femme poste un selfie après son accouchement par césarienne

Olivia White est une Australienne qui a donné naissance à deux reprises par césarienne. Quelques heures après son dernier accouchement, elle a décidé de prendre un selfie d’elle et de partager son expérience.

"Je sais que ce n’est probablement pas mon meilleur profil, mais qui ne prendrait pas de selfie quelques heures après son accouchement pour pouvoir voir où ils ont été charcutés et d’où a été extraite une personne entière (au cas où vous n’auriez pas remarqué, je ne pouvais pas voir plus loin que mon utérus gonflé) ?

Voici à quoi vous ressemblez vraiment quelques heures après une césarienne. À tous ceux qui pensent qu’il s’agit d’une solution de facilité, essayez de vous faire ouvrir l’abdomen sur 15 cm comme un requin éviscéré, qui est ensuite recousu avec du fil de pêche, pendant que vous avez l’impression que vos organes vitaux essaient de s’échapper !

Bien sûr, tout semble être comme dans un monde de bisounours jusqu’à ce que l’anesthésie s’estompe. Après ça, c’est comme si vous vous étiez fait renverser par un bus qui vous roulait dessus une nouvelle fois pour être certain qu’il ne vous avait pas raté la première fois.

Si vous ne reprenez pas exactement les médicaments de manière à ce qu’ils agissent avant que les effets ne commencent à s’estomper, alors vous saurez très certainement que vous êtes vivant (tout en espérant que vous étiez mort).

Toute personne ayant déjà eu une césarienne sait qu’elle sera à jamais dépendante de son amie la gaine, parce que vous aurez à jamais cette cicatrice. Mais je ne le changerais pour rien au monde ! Parce que si ce n’était pas pour cette manière d’accoucher de mes bébés, ils ne seraient probablement pas là aujourd’hui."

Certaines femmes ont aujourd’hui tendance à vouloir systématiquement recourir à la césarienne, même quand ce n’est pas nécessaire. Olivia est ici pour nous rappeler la lourdeur de la procédure, qui devrait être utilisée uniquement en cas de besoin.

Source:

Today

Commentaires

Également féroce