Une femme sur le point d’être débranchée est épargnée de justesse

Nissa Smith est une Américaine originaire de l’Utah. En 2001, elle est une jeune mère de famille de trois enfants, épanouie et dynamique. Mais au mois de décembre de cette même année, sa vie va basculer.

Youtube/KSL

Nous sommes quelques jours après Thanksgiving, le Noël américain qui a lieu fin novembre. Nissa s’occupe de sa petite dernière d’un an quand soudain, elle s’écroule sur le sol. Elle est emmenée d’urgence à l’hôpital où elle fait un arrêt cardiaque "beaucoup plus sérieux" qui la laisse inerte. 

Nissa respire encore mais son corps ne bouge plus. Incapable du moindre mouvement, on lui fait passer un scanner cérébral pour savoir ce qui se passe dans sa tête. 

Youtube/KSL

C’est le néant. Les docteurs la déclarent en état de mort cérébrale et demandent à sa soeur de réunir ses proches avant de la débrancher. Au lendemain de cette terrible nouvelle, la famille est au chevet de Nissa, toujours sans réaction, mais avec les yeux ouverts. Une infirmière attentive va alors demander à la famille leur autorisation pour faire une expérience. Perplexes et intrigués, ils acceptent, bien entendu.

Youtube/KSL

Elle demande à la malade de fermer les yeux. Nissa s’exécute. Puis elle lui demande si elle est capable de l’entendre et de fermer les yeux deux fois de suite si c'est le cas. Très lentement, Nissa ferme les yeux une fois, puis deux ! 

Youtube/KSL

Sa famille est aux anges. Ils ont du mal à réaliser ce à quoi ils viennent d’assister. C’est la preuve que le cerveau de Nissa est actif et qu’elle ne doit absolument pas être débranchée. 

Les docteurs accourent et concluent que Nissa est atteinte du syndrome extrêmement rare de dé-efférentation motrice. En d’autres termes, elle est complètement consciente mais emprisonnée dans son corps sans pouvoir ni bouger ni parler. Un vrai cauchemar. Nissa raconte aujourd'hui cette terrible sensation : "Je ne pouvais pas parler. Pas bouger. Je ne pouvais rien faire. Mais je savais ce que je voulais dire et faire."

Youtube/KSL

Après la confirmation de sa maladie, s’ensuit une longue période de rééducation. Nissa est stimulée psychologiquement et physiquement pour réapprendre à mouvoir son corps et à s’exprimer. 

Youtube/KSL

Au bout de quelques temps, Nissa rentre chez elle. Un peu plus tard, elle est même capable de reprendre son rôle de maman. Elle arrive à parler, même si son usage de la parole est limité par une paralysie encore partielle de sa bouche. Mais elle est sur la bonne voie !

Youtube/KSL

Nissa est infiniment reconnaissante à cette infirmière qui lui a donné la possibilité de vivre auprès de ses enfants : "Le simple fait de les regarder grandir et devenir matures fait mon bonheur." Son rêve aujourd'hui ? Courir auprès de ses enfants.

Youtube/KSL

Vous pouvez découvrir l’histoire de Nissa en vidéo (en anglais) : 

L’histoire de Nissa est belle et terrifiante à la fois. Il est surprenant qu’une infirmière aussi compétente soit elle, a été la seule à avoir donné à Nissa l’opportunité de s’exprimer. Sa guérison extraordinaire est connue dans le monde entier et inspire encore aujourd'hui de nombreux docteurs. Il est de notre devoir à tous d’en parler autour de nous pour que plus personne n’ignore cette maladie rare.

Source:

Heroes Daily

Commentaires

Également féroce