Une femme utilise le sperme de son fils mort pour concevoir un enfant

Natalya Klimova est une femme d'affaires de Saint-Pétersbourg, en Russie. C'est une femme disciplinée, volontaire et déterminée. À la mort de son mari, elle prend les rênes de la société et la fait prospérer. Ses amis la surnomment même "la dame de fer".

Or, même les personnes les plus fortes ont parfois du mal à gérer certains obstacles que la vie met devant eux. La façon dont elles agissent face à des situations extrêmement difficiles peut sembler étrange, voire extrême pour d'autres.

Youtube/Первый канал

La plus grande joie et fierté de Natalya est son fils, Artem. Un jeune homme sensible et talentueux adoré de ses proches qui  travaille très dur pour devenir médecin. Mais à l'âge de 19 ans, Artem est diagnostiqué avec un lymphome de Hodgkin, une forme de cancer attaquant le système lymphatique. 

Youtube/Первый канал

Pendant deux longues années, Natalya fait tout son possible pour aider Artem à lutter contre la maladie. Elle fait en sorte de lui trouver les meilleurs spécialistes et meilleurs traitements et reste à ses côtés tout au long de cette période difficile. Mais le 27 octobre 2009, Artem meurt dans les bras de sa mère.

Youtube/Первый канал

Pourtant, Natalya n'abandonne pas, elle refuse de laisser son enfant disparaître de sa vie et a alors une idée qui va choquer son entourage.

Avant qu'Artem ne commence la chimiothérapie, on lui a prélevé un échantillon de sperme. C'est la procédure habituelle au cas où la chimiothérapie rendrait le patient stérile.

Youtube/Первый канал

Natalya ne veut pas juste un petit-enfant, elle veut que ce dernier ressemble le plus possible à Artem. Elle utilise donc une donation d'oeufs anonyme, une insémination artificielle et plusieurs mères porteuses pour tenter d'avoir le petit-enfant qu'elle voudrait tant. Il faut s'y prendre à plusieurs reprises avant que la procédure ne fonctionne et le 27 octobre 2010, exactement un an après la mort de son fils, le petit Egor voit le jour.

Youtube/Первый канал

Or, Natalya n'est toujours pas entièrement satisfaite. Elle ne veut finalement pas être la grand-mère de Egor, mais sa mère. Elle se bat donc pour que la justice lui octroie ce droit et note qu'elle est la mère du petit dans le registre des naissances. La ressemblance entre le petit Egor et Artem, enfant, est frappante.

Youtube/Первый канал

Natalya se dit alors que si elle doit être la mère d'un bébé, elle doit y ressembler. Pour ce faire, elle recourt à la chirurgie esthétique pour paraître plus jeune. À ce moment-là, tout le pays a déjà eu vent de son histoire et de nombreuses personnes, choquées par ce comportement, la traitent de folle et caractérisent son comportement de morbide. D'autres saluent son courage et son choix de ne pas se laisser abattre par les coups portés par la vie.

Youtube/Первый канал

Il y a peu, Natalya a décidé de s'exprimer publiquement. Elle participe à un talk show dans lequel elle annonce vouloir trouver une grand-mère à Egor. N'ayant pas de proches en vie et refusant de confier Egor a un ou une inconnu(e) lors de ses voyages d'affaires ou visites à l'hôpital, elle est à la recherche d'une femme sympathique voulant bien endosser le rôle de grand-mère qui l'aidera à élever Egor.

Regardez l'interview de Natalya dans la vidéo ci-dessous (en russe) :

Nombreuses sont les personnes qui pensent que Natalya est folle. Pour elles, Natalya a refusé de faire son deuil et s'est créé une réalité qui lui est propre. Certains voient ça comme de l'égoïsme, d'autres comme un acte courageux ou encore d'un peu des deux. Mais peut-on vraiment juger les actes d'une personnes sans avoir traversé la même chose ? Qu'en pensez-vous ?

Source:

Youtube

Commentaires

Également féroce