Un papa court trois marathons pour soigner son fils

Leeim Morseman est un petit bébé d’un an qui vit à Bath, dans l’État de New-York (USA). Mais à la naissance, les médecins l'examinent et en le tournant sur le ventre, ils remarquent un soucis. Leeim est malheureusement né avec un spina-bifida, une malformation de la colonne vertébrale qui survient avant la naissance et qui cause une paralysie et une perte de sensibilité des membres inférieurs. S’il veut un jour avoir la chance de marcher, il doit multiplier les longs séjours à l’hôpital, les soins intensifs et de nombreuses séances de physiothérapie. Mais ses parents, Sarah et Bryan Morseman, n’ont tout simplement pas les moyens de payer tous ces traitements.

Désespéré, le père de Leeim a un jour une idée pour pouvoir payer les factures de l’hôpital : il décide de courir. Et pas seulement un marathon, mais trois ! Bryan s’entraîne comme un fou pour courir trois marathons en huit jours, chacune des courses se déroulant dans un État différent.


Bryan n’a qu’une nuit pour se reposer entre la première et la deuxième course (de plus de 40 kilomètres chacune) : un effort inimaginable pour le corps humain. 

Mais l’incroyable arrive : Bryan parvient à gagner les trois marathons ! Il arrive ainsi à rassembler les 5 300 euros pour payer les traitements médicaux de son fils. “Je pensais à mon fils à chaque foulée et la douleur de la course n’est rien comparée à la souffrance qu’il doit supporter”, raconte le papa de 29 ans. “Leeim m’a donné cette énergie qui m’a inspiré et m’a porté jusqu’à la ligne d’arrivée.” 

Je peux seulement dire combien je suis fière de mon mari. Il travaille 40 heures par semaine et trouve en plus le temps de courir 160 kilomètres chaque semaine pour soutenir notre famille et notre petit Leeim adoré”, s’exclame Sarah sur Facebook. “Mon mari est vraiment le meilleur au monde !” Et Leeim a un père qui est prêt à sacrifier son corps et sa santé pour son propre enfant !

Pour pouvoir payer les traitements médicaux de son fils, Bryan Morseman a couru trois marathons en huit jours et il a réussi à gagner chacun des prix ! C'est une victoire amplement méritée qui devrait tous nous inspirer !

Commentaires

Également féroce