Un homme demande sa petite amie qui n’a plus que 48h à vivre en mariage

La vie de Jack Beniston, un jeune homme de 22 ans résidant à Stamford, en Angleterre, ne pourrait être plus parfaite. L’élue de son coeur s’appelle Michelle O’Connor. Le couple vient d’accueillir son tout premier enfant, la petite Martha, qui les comble de bonheur.

Facebook/BBC East Midlands Today

Pourtant, leur quotidien si paisible de jeunes parents va virer au cauchemar. Peu après l’accouchement, Michelle commence à souffrir de terribles maux d’estomac. Tordue de douleur, elle décide de consulter plusieurs médecins. Tous lui donnent la même réponse : c’est la césarienne qui en est la cause. 

Pourtant, peu de temps après, la douleur est telle que Michelle se fait admettre à l’hôpital de Peterborough City. Après une longue série de tests, le couperet tombe : la jeune femme a un cancer du col de l’utérus. Celui-ci est à un stade très avancé et est inopérable, la tumeur dans son utérus mesurant déjà la taille d’une orange.

Le temps passe et la jeune femme n'arrive plus à se lever. Finalement, les médecins annoncent la nouvelle que le couple redoutait tant… Michelle n’a plus que 48h à vivre. Dévasté, Jack ne peut se résoudre à rester les bras croisés. Il prend alors une folle décision et demande la main de sa petite-amie mourante. Celle-ci n’hésite pas une seconde et c'est avec beaucoup d'émotion qu'elle accepte cette demande en mariage quelque peu précipitée.

C’est alors une course contre la montre qui démarre. Famille, amis, et même le personnel de l’hôpital, s'activent pour organiser la cérémonie en un temps record. La mère de Michelle s’occupe de l’achat de la robe et des alliances, tandis que certaines infirmières transforment la salle d’attente du service cancérologie en un vrai lieu de cérémonie à l'aide des draps blancs de l’hôpital.

À peine plus de six heures plus tard, l’émotion est à son comble lorsque la jeune femme traverse la salle de mariage improvisée. Cela fait plus d’un mois qu’elle n’a pas marché. Jack se confie : “Elle a réussi à faire trois ou quatre pas avant de tomber, et j’ai dû l’aider pour le reste du chemin. C’était dur pour tout le monde, mais Michelle était plus heureuse que n’importe qui. J’ai pleuré bien plus qu’elle.”

Peu après la cérémonie, Michelle est transférée à l’hospice Sue Ryder’s Thorpe Hall, à Peterborough. Elle y décède seulement quatre semaines plus tard. Cette tragédie est difficile à vivre pour Jack, qui se rappelle au quotidien de sa défunte bien-aimée. “Martha a le sourire de sa maman, ce qui est superbe mais rend aussi les choses plus difficiles. À chaque fois qu’elle sourit, cela me rappelle tellement de souvenirs.”

Jack ne se laisse toutefois pas abattre. Il est actuellement en train de s’entrainer pour pouvoir réaliser l’ascension du Mont Kilimanjaro, afin de récolter de l’argent - il a ouvert une page MoneyGiving, pour la fondation Sue Ryder, qui vient en aide à des personnes en fin de vie en Angleterre et à l’étranger.

Vous pouvez visionner toute l'histoire tragique dans cette vidéo (en anglais) : 

L’histoire de Michelle, frappée par un cancer fulgurant, est un vrai drame. L’amour pur et sincère de Michelle et Jack nous rappelle que l’avenir est incertain et qu’il est important de chérir tous les moments qui s’offrent à nous. 

Commentaires

Également féroce