Un homme reçoit des excuses de son agresseur 35 ans après

Michael Goodman, un Américain de 53 ans, mène une existence paisible. Il a un fils de 10 ans à qui il inculque les valeurs de respect des autres et d’honnêteté. Pourtant ce jour-là en lisant une publication sur Facebook, son coeur fait un bond.

Youtube/KITV

Il est question d’un certain Claude Souffel qui, dans un commentaire, se lamente de la fermeture d'un magasin de bagel. Ce nom n’est pas inconnu pour Michael et le renvoie dans le passé, 35 années en arrière. 

Youtube/KITV

À cette époque, Michael joue au caïd devant la bibliothèque municipale. Quand Claude, adolescent comme lui, croise son chemin, il se met à le racketter et vole sa carte de bus. Manque de chance pour Michael, un policier sous couverture assiste à la scène et l’arrête immédiatement. 

Les années ont passé et Michael n’a jamais revu Claude pour s’excuser. Il n’a jamais oublié son attitude stupide et regrette. Pour lui, tomber par hasard sur cet article est un signe du ciel.

Youtube/KITV

Michael met alors sa fierté de côté et écrit une note publique à Claude, un mot d’excuse en somme sur Facebook dont voici un extrait :

"Je n’ai jamais oublié cet incident ni ton nom (il m’a en quelque sorte hanté pendant toute ma vie)… Je jouais au gros dur pour impressionner des mecs qui ne voulaient pas croire que je faisais parti d’un gang, complètement idiot, hein ? Donc encore une fois je suis vraiment désolé d’avoir pris ta carte de bus… Paix et amour mon frère."

Michael est soulagé d’avoir pu faire entendre sa voix. Il n’en demandait pas plus. Mais ce qui se passe ensuite va le surprendre tout à fait. Claude lui répond !

Youtube/KITV

Voici ce qu’il a écrit :

"Michale A. Goodman tu es vraiment un sacré bonhomme aujourd’hui. Waouh. La mémoire est une drôle de chose, je reconnais aussi ton nom à présent. Alors, excuses acceptées." 

Michael n’en revient pas ! Son message a bien été vu mais en plus de ça, sa victime lui pardonne ! Claude va même jusqu’à appeler Michael un héros pour le courage de son geste, qu’il a rendu public des années après. 

Youtube/KITV

Le fils de Michael est fier de son père. C'est un bel exemple pour lui. 

Youtube/KITV

Vous pouvez découvrir la vidéo de cette histoire émouvante (en anglais) : 

Finalement, une remarque banale à propos de la fermeture d’un magasin de bagels a transformé la vie de deux hommes, en donnant la conclusion d’un accident arrivé 35 ans auparavant. Chaque acte définit qui nous sommes. Mais tant que nous sommes en vie, nous avons le pouvoir de corriger nos erreurs pour devenir des personnes meilleures. 

Commentaires

Également féroce