Une femme survit sans poumons pendant 6 jours

Melissa Benoit est une Canadienne de 32 ans pour qui la vie n’a pas toujours été rose. Bébé, elle est diagnostiquée avec la mucoviscidose, une maladie génétique aussi appelée la fibrose kystique, qui affecte principalement les voies respiratoires et digestives. Elle réussit tout de même à mener sa vie comme elle l’entend et fonde une famille en donnant naissance à une petite fille, Olivia.

Youtube/Inside Edition

Pourtant, tout bascule le jour où elle attrape la grippe. Une maladie qui peut paraître inoffensive… mais pour la jeune femme, qui souffre depuis une dizaine d’années déjà d’une infection des poumons provoquée par sa mucoviscidose, cela va prendre une tournure épouvantable.

Melissa se rend rapidement à l’hôpital, haletante. Elle est prise d’une toux si forte qu’elle se fracture les côtes ! En quelques jours, elle descend en enfer. Selon le personnel de l’hôpital, "ses poumons enflammés ont commencé à se remplir de sang et de pus, réduisant la quantité d’air entrant dans ses poumons, comme ce qui se passe avec une personne qui est en train de se noyer."

Youtube/Inside Edition

Malheureusement, son docteur se rend rapidement compte que la bactérie qui infecte Melissa est résistante à la plupart des antibiotiques. Soigner la jeune maman devient alors une tâche quasi-impossible. Son état empire d’heure en heure, de minute en minute. Son niveau d’oxygène est si bas que même à l’aide d’une aide respiratoire, il est difficile de la maintenir en vie. L’un après l’autre, ses organes commencent à défaillir.

Les médecins se rendent alors à l’évidence… le seul moyen de sauver cette jeune femme dont la vie ne tient plus qu’à un fil est de lui enlever les poumons, qui sont au centre de sa terrible infection ! L’idée peut paraître folle, mais à ce stade, elle se profile comme la seule et unique option. 

Youtube/Inside Edition

“Son seul espoir de guérison est une greffe de poumons,” explique Niall Ferguson, l’un des médecins qui la prennent en charge. Seulement voilà : au moment où la décision est prise, aucun organe susceptible de sauver la vie de Melissa n’est disponible.

Les docteurs décident pourtant de procéder à l’opération. Pendant plus de 9h, ce sont 13 personnes qui vont s’affairer autour du corps de Melissa pour en extraire les poumons. Ces derniers sont si chargés de pus qu’ils sont aussi durs que des ballons de football, ne rendant l’opération que plus ardue.

Youtube/Inside Edition

L’opération se termine pourtant sans encombre, et après quelques heures seulement, l’état de Melissa s’est déjà incroyablement amélioré. Mais reste toujours un problème de taille : la jeune femme vit, certes, mais sans poumons ! Elle est reliée à deux appareils qui permettent de la maintenir en vie. Et cela pendant six jours ! Du jamais vu.

Youtube/Inside Edition

Pendant ces six jours, l’attente est interminable. Des poumons seront-ils bientôt disponibles ? Melissa pourra-t-elle enfin être sauvée ?

C’est par une réponse positive que se solde finalement cette dure épreuve. “La procédure n’était pas compliquée puisque la moitié du travail avait déjà était faite,” explique le Dr Marcelo Cypel. “Ses nouveaux poumons fonctionnent parfaitement.”

Youtube/Inside Edition

Ce n’est toutefois pas le fin mot de l’histoire pour Melissa, qui vient de vivre le pire. Après avoir frôlé la mort et avoir passé six jours entiers sans poumons, son corps a besoin de temps pour récupérer. Elle est désormais de retour chez elle et profite de petits plaisirs quotidiens qui peuvent sembler anodins, mais qui pour elle sont extraordinaires : marcher sans l’aide de personne et, surtout, jouer avec sa petite fille, Olivia.

Youtube/Inside Edition

“Ce sont les choses simples qui m’ont le plus manqué. Je veux entendre la voix d’Olivia, jouer avec elle et lui lire des histoires.”

Vous pouvez retrouver l’histoire incroyable de Melissa en regardant cette vidéo (en anglais) :

Melissa a certainement frôlé la mort, mais après cet exploit médical sans précédent qui lui a permis de survivre six jours sans poumons, elle ne pourrait être plus heureuse d’être en vie. Elle profite désormais de chaque instant qui lui est offert et connaît la juste valeur des choses. Quelle source d’inspiration !

Source:

Iflscience

Commentaires

Également féroce